Isère : un bébé de dix mois avale par erreur le cannabis de son père

Isère : un bébé de dix mois avale par erreur le cannabis de son père

FAITS DIVERS - Un bébé inconscient de dix mois a été admis lundi aux urgences de l'hôpital de Vienne (Isère). La fillette était en fait sous l’emprise de cannabis, une boulette de résine qu’elle avait ingéré accidentellement au domicile familial.

Le père connaissait déjà la raison de son état. Lundi, un bébé de dix mois a été admis aux urgences de l’hôpital de Vienne (Isère), amené par ses parents car l'enfant semblait inerte raconte France Bleu Isère . Et pour cause : la petite fille était en fait sous l'emprise du cannabis, à la grande stupéfaction des médecins sur place, qui ont effectué des analyses de sang révélant l'intoxication de l'enfant par de la résine.

Elle avait ingéré une boulette

Retrouvant ses esprits, le bébé a pu quitter l’hôpital avec ses parents quelques heures plus tard. Le parquet ayant été averti par le signalement du médecin, des gendarmes se sont rendus chez les parents rentrés avec l'enfant. A leur arrivée, les forces de l'ordre ont remarqué que "le père de 22 ans était tout simplement en train de se rouler un joint", poursuit France Bleu Isère.

Ce dernier a finalement reconnu que son bébé avait ingéré accidentellement une boulette de résine de cannabis et qu'il connaissait déjà les raisons de l’état de son enfant. La petite fille a été reconduite à l'hôpital pour des observations et est finalement sortie mardi en bonne santé. Une enquête sociale devra néanmoins déterminer si les parents s'occupent bien de leur enfant.

EN SAVOIR + >> Retrouvez tous nos faits divers

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.