Ivre, il défèque au commissariat et asperge les policiers de matière fécale

Ivre, il défèque au commissariat et asperge les policiers de matière fécale

FAIT DIVERS - Mercredi, à Arras, un homme a été interpellé soupçonné d'avoir frappé sa mère. Conduit au commissariat, le suspect, passablement ivre, a déféqué sur place avant de jeter ses excréments sur les policiers.

C'est une histoire qui sent mauvais. C'est celle d'un Arrageois (habitant d'Arras) de 46 ans qui a un peu trop abusé de la boisson et qui nous est rapportée par La Voix du Nord. Il est aux alentours de 9h45 mercredi 23 septembre rue Alphonse-Daudet à Arras (Nord). La police intervient dans un logement pour interpeller un homme soupçonné d'avoir donné des coups à sa mère. Malgré l'heure matinale, l'homme est passablement ivre.

Il repeint sa cellule

Conduit au commissariat, le quadragénaire ne s'arrête pas là. Il insulte les fonctionnaires de police et commence à déféquer dans son pantalon. En pleine période créatrice, il décide de lancer ses excréments sur les forces de l'ordre avant de finir au trou. Là, il repeint les murs de sa cellule avec ses selles.

Or "vers 17 heures, l’homme n’est toujours pas audible en raison de son taux d’alcoolémie", indique le quotidien régional . Soit tout de même près de huit heures après son interpellation, ce qui laisse imaginer la puissance de son alcoolisation le matin même. A l'issue de sa garde à vue, l'homme a été libéré sous contrôle judiciaire avec une convocation au tribunal correctionnel pour le 23 octobre. Le quadragénaire avait déjà été déféré pour des violences en décembre dernier.

À LIRE AUSSI >> Un agresseur sexuel à vélo s'attaque aux joggeuses d'Arras

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Omicron : 12 cas d'infection désormais détectés en France, 38 pays concernés par le nouveau variant

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Vaccination : le gouvernement réactive le numéro "coupe-file" pour les personnes âgées

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.