Ivre, un conducteur flashé fait demi-tour pour demander aux gendarmes sa vitesse

Ivre, un conducteur flashé fait demi-tour pour demander aux gendarmes sa vitesse

DirectLCI
FLASH – Un automobiliste de l'Isère flashé par un radar embarqué a fait demi-tour pour demander aux gendarmes à combien il s'était fait flasher. L'homme est également positif au dépistage d'alcoolémie.

Un automobiliste isérois, qui venait de se faire flasher par un radar embarqué dans un véhicule, a jugé bon de faire demi-tour pour demander aux gendarmes à quelle vitesse il a été contrôlé. L'impatience et la curiosité de cet automobiliste lui auront coûté son permis. En effet, l'homme, en plus de conduire en excès de vitesse, était ivre.

0,82 g par litre de sang

Les gendarmes de la brigade motorisée de Pont-de-Claix, qui effectuaient des contrôles de vitesse sur une route départementale mercredi en fin d’après-midi, rapporte Le Dauphiné , ont senti que l'automobiliste était ivre et l'ont soumis à un dépistage d'alcoolémie. Résultat : l’homme conduisait avec 0,41 mg d’alcool par litre d’air expiré, soit 0,82 g par litre de sang. Un taux qui devient délictuel et qui lui a valu un retrait de permis de conduire. L’automobiliste recevra par ailleurs la contravention pour son excès de vitesse.

À LIRE AUSSI >> A bord de la voiture radar "furtive" des Alpes-Maritimes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter