Ivre, un juge insulte des policiers après les avoir pris pour un taxi

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS – Un magistrat de 48 ans sous l'emprise de l'alcool s'en est pris à des policiers de Montpellier après avoir pris leur véhicule pour un taxi, a-t-on appris lundi. Il est poursuivi pour "outrage aux forces de l'ordre", a confirmé le parquet de Montpellier.

Les vacances ont un point commun avec l'alcool : elles peuvent tout vous faire oublier, y compris les bonnes manières. Mais lorsque vous faites face aux forces de l'ordre, de telles pertes de mémoire peuvent être fâcheuses. Même lorsqu'on est magistrat. Un juge de 48 ans est ainsi poursuivi pour "outrage aux forces de l'ordre", a indiqué le parquet de Montpellier, confirmant une information de RTL .

Selon la radio, ce magistrat exerçant dans le nord de la France passait ses vacances à Montpellier lorsque l'incident s'est produit. Après une soirée arrosée, samedi 16 août, l'homme rentre à pied, accompagné de deux enfants en bas âge, quand il aperçoit un taxi et lui fait signe. Mauvaise surprise, c'est en réalité un véhicule de police que le magistrat a pris pour un professionnel du transport.

Cellule de dégrisement

Qu'à cela ne tienne, il tente de se faire reconduire chez lui par les fonctionnaires. Devant leur refus, il les insulte copieusement, malgré les pleurs et les appels à la raison de ses enfants. Les policiers finissent donc par l'installer dans leur véhicule. Direction le commissariat, où il est placé en garde à vue. Selon Midi Libre , il aurait également porté des coups et tenté de mordre un policier. Il finira la nuit en cellule de dégrisement.

Le magistrat devra s'expliquer devant l'un de ses collègues au cours d'une comparution au tribunal correctionnel début décembre. De quoi retourner au travail avec une bonne gueule de bois.

Lire et commenter