"Je retournerai à Londres" : le témoignage de Yann, un lycéen de Concarneau blessé lors de l'attentat du Parlement

EXCLUSIF - Le 22 mars dernier, un terroriste percutait plusieurs dizaines de personnes avec une voiture bélier sur le Westminster Bridge, près du Parlement britannique, faisant 4 morts. Parmi les blessés, des lycéens français de Concarneau (Finistère). L'un deux, Yann, 18 ans, encore en convalescence, a accepté de témoigner.

Il a eu de "beaucoup de chance", comme il le dit lui-même. Le 22 mars dernier, Yann, 18 ans, visitait le centre de Londres avec sa classe du lycée de Concarneau, quand un terroriste dans une voiture a foncé sur les passants. Yann est percuté dans le dos et perd connaissance. Il n'a aucun souvenir pendant de longues secondes, jusqu'à l'arrivée d'un cycliste qui lui vient en aide. "Je ne savais plus quel jour on était, ce qu'on avait fait, où j'étais", raconte le jeune homme. "J'arrivais à bouger mes bras et mes jambes, je me suis dis : 'Bon, je ne suis pas paraplégique', mais quand j'ai vu que je saignais à la tête, c'était pas très rassurant".

Yann a 2 vertèbres cassées, une dans le cou et une dans les lombaires. Il a également des os du nez cassés et une grosse plaie sur le crâne. Il est donc enfermé dans son corset nuit et jour et ce, pendant encore 3 mois. Mais heureusement, le jeune homme de 18 ans ne devrait pas garder de séquelles de ce terrible attentat. Il retournera d'ailleurs très bientôt au lycée, rejoindre ses camarades. 

Je retournerai à Londres, il n'y a pas de problème.Yann

Un mois après l'attentat, Yann dit ne ressentir aucune colère, mais de l'optimisme. "Le but du terrorisme, c'est d'effrayer, bah ça a un peu loupé sur moi en tout cas, affirme le lycéen. [...] Je continuerai à vivre comme avant. Comme on avait dit pour les attentats du 11 janvier, ils n'ont pas gagné. Je retournerai à Londres, il n'y a pas de problème, à 18 ans, on comprend que la vie, il faut en profiter…"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat du Parlement de Londres

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter