Jeremstargate : accusé de viol, Pascal Cardonna sort du silence

DirectLCI
SA VÉRITÉ - Accusé de viol sur mineur, corruption de mineur ou encore agression sexuelle, l'ami de Jeremstar, Pascal Cardonna, sort de son silence. Dans une interview à "Libération", il clame son innocence et estime que ses accusateurs ne recherchent que le "buzz pour accroître leur notoriété".

Pascal Cardonna, compère de Jeremstar, est visé par au moins une plainte pour viol sur mineur, corruption de mineur, agression sexuelle et recours à la prostitution. Selon Libération, ce cadre de Radio France serait visé par une deuxième plainte. Sous le feu des projecteurs depuis plusieurs semaines, celui que Jeremstar surnommait "Babybel" s’est exprimé pour la première fois dans Libération. Pour clamer son innocence.

Annoir "a déposé plainte contre moi le 22 janvier. Or, le 17, il m’a envoyé un mail pour me proposer son aide ! (…) Il ne s’est rien passé entre Annoir et moi : le jour où il m’accuse de ce viol, j’étais dans un hôtel à Argelès et j’en ai la preuve", assure Pascal Cardonna. A propos du deuxième jeune homme qui l’accuse, "Babybel" explique : "Son ami Jason, qui m’accuse lui aussi, m’a également envoyé un mail le 17 janvier, en me disant qu’il n’avait rien à me reprocher !" Selon l’ami de Jeremstar, "ces jeunes veulent faire du buzz pour accroître leur notoriété. C’est toute la perversité des réseaux sociaux, c’est le tribunal 2.0."

Depuis deux ans, je prends en photo la carte d’identité de tous ceux qui viennent chez moi."Pascal Cardonna

Un peu plus loin dans l’interview, alors qu'il est interrogé sur les soirées qu’il organisait, Pascal Cardonna avoue qu’il lui est arrivé d’avoir "des relations sexuelles avec certains des jeunes", "mais pas avec des mineurs" précise-t-il. Avant d'ajouter, "Depuis deux ans, je prends en photo la carte d’identité de tous ceux qui viennent chez moi. Tous majeurs". 


L’homme explique au cours de cet entretien que tout ce "bazar-là" l’a détruit. "Ma vie est dans la boue à présent, c’est horrible. (…) C’est une horreur ce qu’il m’arrive. Des gens ont dit à mes nièces : ‘Alors, ton oncle est pédophile ?’ Ma vie sociale est détruite, ma vie professionnelle aussi…". 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter