Joggeuse disparue en Haute-Saône : un corps de femme découvert "brûlé" et une enquête ouverte pour assassinat

REBONDISSEMENT - Un corps de femme "brûlé" a été découvert lundi après-midi, à 15h, près du lieu de la disparition d'Alexia Daval, 29 ans, au cours de son jogging à Gray, en Haute-Saône. Une enquête pour assassinat a été ouverte, a annoncé le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic. Une autopsie est attendue ce jeudi.

"Il est trop tôt pour affirmer avec certitude qu’il s’agit effectivement d’Alexia". Ce lundi soir, le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, a tenu un point presse après la découverte d'un corps un peu plus tôt dans l'après-midi, aux alentours de 15h. Le corps, appartenant à celui d'une femme, a été découvert "volontairement brûlé" près du lieu de la disparition d'Alexia Daval, 29 ans, au cours de son jogging à Gray, en Haute-Saône. "Il était caché sous des branchages", a affirmé le procureur devant les journalistes. 


Une autopsie est attendue ce jeudi. En attendant, une enquête pour assassinat a été ouverte. "Aucun suspect", n'est pour l'instant dans la ligne de mire des enquêteurs. "Tout est envisageable", a déclaré Emmanuel Dupic. 

Sans signe de vie depuis samedi

Alexia Daval n'a pas donné signe de vie depuis ce samedi matin. La jeune femme était partie faire un jogging comme à son habitude, aux environs de Gray-la-Ville, en Haute-Saône, mais n'est jamais revenue. C'est son mari, inquiet, qui a donné l'alerte à la gendarmerie à la mi-journée. Les enquêteurs ont rapidement écarté la piste du suicide ou de la disparition volontaire. 

Une battue avait été organisée ce dimanche, avec un maître-chien, un hélicoptère et près de 200 personnes, dans des conditions météo particulièrement défavorables, mais elles n'ont rien donné.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann revient sur ses aveux

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter