"Koh Lanta" annulé : garde à vue levée pour le candidat soupçonné d'agression sexuelle

DirectLCI
ANNULATION - Le participant à l'émission Koh Lanta accusé d'agression sexuelle par une candidate a été placé quelques heures en garde à vue ce lundi après son retour en France. Les investigations se poursuivent.

Il s'est expliqué devant les enquêteurs. Le candidat de "Koh Lanta" accusé par une participante de l'avoir agressée sexuellement au cours du tournage du jeu d'aventure a été placé en garde à vue pendant plusieurs heures ce lundi. 


Interpellé à sa descente d'avion, l'homme a été entendu pour "agression sexuelle" dans les locaux de la sous-direction de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, à Bobigny. Le parquet de Bobigny a confié l’enquête à la PJ de Seine-Saint-Denis. Cette garde à vue a été levée dans l'après-midi. Les investigations se poursuivent indique une source proche de l'enquête à LCI. 

"Dans la nuit du 4e au 5e jour de tournage, une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d’une agression sexuelle", avait indiqué la société de production ALP. Cette jeune candidate accuse le participant de lui avoir fait subir des attouchement sexuels. "Ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné", a précisé ALP. Cet incident a conduit la production à annuler le tournage de "Koh-Lanta Fidji".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter