Disparition de Maxime, 23 ans, à Paris : "Nous avons besoin d'aide"

Disparition de Maxime, 23 ans, à Paris : "Nous avons besoin d'aide"
FAITS DIVERS
DirectLCI
DISPARITION INQUIÉTANTE – Maxime Rendu, 23 ans, a disparu dans la nuit du 17 au 18 décembre 2016 après avoir passé la soirée avec des amis au Paris Weather Winter Festival à la Villette (19e). Un mois après, sa mère, qui a lancé avec sa famille un avis de recherche fin décembre, demande à tout ceux qui peuvent aider les enquêteurs de composer le 17.

Elle n’ose pas utiliser le mot "parfait". Pourtant, à l’entendre parler, son fils a tout pour lui. "Il est adorable et il a toujours tout réussi. Il a eu son bac avec mention, son permis du premier coup. Il a été pompier volontaire.  Il a réussi ses études d’ingénieur qu'il a faites à Montpellier et a trouvé un poste sur Paris. Ses proches, ses profs ou ses amis, tout le monde l’apprécie", confie Sandrine, la maman de Maxime Rendu. 


Le jeune homme de 23 ans a mystérieusement disparu  à Paris dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 décembre 2016, après avoir passé la soirée avec des amis au Paris Weather Winter Festival organisé porte de La Villette (19e arrondissement). "Vers 1 heure du matin, il a commandé un Uber mais n’est jamais monté dedans, rappelle sa mère. Et il n’est jamais rentré chez lui, dans son appartement du 16e arrondissement....Pour nous, c’est incompréhensible", ajoute-t-elle. 

Arrivé à Paris en 2015

Le jeune homme originaire de l’Ain était arrivé à Paris en octobre 2015, après avoir fait des études à Montpellier. "Il était ravi. Il avait trouvé un emploi et il avait de nombreux amis qui, comme lui, étaient montés sur la capitale pour travailler. Ils sortaient ensemble le week-end, et il n’était pas rare d’ailleurs que Maxime rentre seul", commente Sandrine.


Sa mère concède toutefois que depuis un certain temps,  sa vision idyllique de la plus belle ville du monde avait un peu changé. "C’est vrai qu’il évoquait souvent le mauvais temps, la mauvaise humeur des gens dans le métro, et les vols de téléphone portable dont il a été victime à plusieurs reprises. Mais ça allait quand même, il n’y avait rien d’alarmant. Il avait peut-être un peu la nostalgie de la province, c’est tout". 


Depuis sa disparition le soir du 17 décembre, aucun mouvement n’a été enregistré sur le compte bancaire de Maxime et aucun appel n’a été passé depuis son téléphone. "J’appelle toujours mes enfants le dimanche soir pour prendre des nouvelles, via Facetime. Ce dimanche 18 décembre, j’ai vu que mon message avait été distribué mais je n’ai pas eu de retour. Quand j’ai rappelé le mardi 20 décembre, j’étais directement sur messagerie", précise la mère de famille. 


Le lendemain, elle recevra un appel des employeurs de Maxime lui signalant que ce dernier ne s’était pas présenté depuis le lundi. "J’ai tout de suite été au commissariat pour signaler sa disparition. J'ai compris qu'il s'était passé quelque chose".  

Une enquête ouverte

Fin décembre, le parquet de Paris a ouvert une enquête. Celle-ci a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance à la personne. L’Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD) a diffusé l’avis de recherche sur son site à la demande de la famille


A ce jour, Maxime Rendu reste introuvable. Les investigations se poursuivent.  "Nous avons besoin d'aide, lance sa maman. Le moindre détail est important. Si quelqu'un a vu quelque chose, il faut le dire à la police". 

Signalement

Maxime Rendu a les cheveux bruns et mesure un peu plus 1,80 mètre. 

 

La dernière fois qu'il a été vu, il portait un sweat noir, un slim noir, des sneakers, une veste bomber kaki et une casquette noire Nike avec le logo Swoosh blanc.

 

 Il a des lunettes (voir photo) et un tatouage en forme de triangle type montagne sur l'avant-bras droit.

 

Toute personne pouvant apporter des éléments à l'enquête en cours est invité à contacter la police en composant le 17.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter