L'automobiliste qui a foncé sur des passants à Blagnac a fait l'objet d'une fiche J

FICHAGE – Le conducteur qui a fauché délibérément vendredi 10 novembre des piétons à Blagnac a fait l’objet d’une fiche "J". Comme la célèbre fiche "S", elle est l’une des 21 sous-catégories du Fichier des personnes recherchées (FPR). Explications.

Le conducteur de la voiture ayant foncé sur des piétons, faisant plusieurs blessés vendredi 10 novembre, à Blagnac, faisait l’objet d’une fiche "J". De la même manière que la désormais célèbre fiche "S" (pour "Sûreté de l'Etat", ndlr), la fiche "J" – pour "Judiciaire" – est l’une des 21 sous-catégories du Fichier des personnes recherchées (FPR), qui comptait plus de 400.000 personnes en 2010.


Celui-ci, créé en 1969, comme en témoigne un vaste rapport du criminologue Alain Bauer, est l’un des fichiers les plus importants en France et vise à regrouper l’ensemble des individus recherchés en vertu de décisions de justice, de décisions administratives, ou dans le cadre d’enquêtes de police judiciaire.

Une fiche qui permet les interpellations

La fiche "J" est émise par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et donne aux forces de l’ordre la conduite à adopter en cas de contrôle d’identité de la personne concernée. Elle permet notamment les interpellations d'un individu par les services de la police judiciaire. Et se trouve ainsi dépositaire d'une plus grande force que la fiche S, qui se résume à une attention particulière des services d'ordre. Il n'a pas été précisé si le conducteur, un homme de 28 ans, qui a des antécédents judiciaires de droit commun, en faisait toujours l'objet.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attaque à l'aéroport d'Orly

Plus d'articles

Sur le même sujet