L'enquête pour harcèlement sexuel visant Jean-Marc Morandini relancée

FAITS DIVERS
JUSTICE - Le présentateur de CNews fait de nouveau l'objet d'une enquête pour des soupçons de harcèlement sexuel, a appris LCI de source judiciaire, confirmant une information du "Parisien".

Il y a un peu plus de deux ans, l'animateur Jean-Marc Morandini entrait dans la tourmente, suite aux révélations des Inrockuptibles, qui faisaient état des conditions de déroulement de castings pour une web-série où il était notamment demandé à des acteurs de se masturber ou d'envoyer des photos d'eux nus. Des faits pour lesquels une enquête avait été ouverte pour "harcèlement sexuel" et "travail dissimulé", avant d'être classée sans suite en janvier 2017. Pour cause d'"infractions insuffisamment caractérisées".

Selon les informations du Parisien confirmées à LCI, une nouvelle instruction est menée depuis le mois de juillet 2018 après le dépôt d'une plainte par trois personnes qui se sont constituées parties civiles pour des faits de harcèlement sexuel et travail dissimulé. Comme le rappelle Le Parisien, Jean-Marc Morandini est soupçonné de les avoir incités à poser nus et à se masturber dans le cadre de la websérie "Les Faucons", qui devait raconter la vie - y compris intime - de jeunes footballeurs dans leur équipe de la région Île-de-France.


Les plaignants avaient jugé avoir été manipulés par l'animateur, mais le parquet, de son côté, n'avait pas estimé qu'il y avait eu "contrainte, pression ou violence" pour qu'ils participent au casting. Leur avocat avait de nouveau déposé plainte le même mois avec constitution de partie civile, pour obtenir la nomination d'un juge d'instruction. Une nomination qui a fini par aboutir, un an et demi après. 


Jean-Marc Morandini, 53 ans, est également mis en examen dans une autre affaire pour corruption de mineurs aggravée.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Morandini

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter