La buraliste perd son ticket de loto, elle porte plainte contre la Française des Jeux

La buraliste perd son ticket de loto, elle porte plainte contre la Française des Jeux

PAS DE CHANCE - Une femme de 71 ans a porté plainte contre la Française des Jeux pour "préjudice de perte de chance". Elle proteste contre le fait que la buraliste a perdu son ticket de loto au moment de vérifier si elle avait remporté un gain.

Nous sommes le 15 mai quand une retraitée rémoise se rend comme d’habitude à son bureau de tabac pour acheter deux grilles de loto. Les gains possibles sont de 20.000 euros par ticket. La dame de 71 ans veut croire à sa bonne étoile, d’autant qu’il s’agit de son anniversaire. "J’avais invité des gens à diner. Je n’ai pas pu regarder le tirage à la télé, ni ouvrir mon ordinateur pour savoir si j’avais gagné", raconte-t-elle à Franceinfo.

Sa compagne profite d’une sortie le lendemain matin pour prendre le ticket avec elle et l’amener dans un autre bar-tabac. "Je l’ai passé à la vendeuse, elle l’a pris et il s’est envolé", explique-t-elle à nos confrères. "Je n’ai rien vu, je cherchais quelque chose dans mon portefeuille". La buraliste affirme qu’elle n’a pas vu où le ticket est tombé, qu’elle l’a perdu. Le comptoir étant collé au sol, impossible de vérifier s’il s’est glissé dessous.

Je ne saurai jamais si j’ai gagné- La plaignante

Pour ne pas gêner les autres clients de l’établissement, la femme s’en va, avec la promesse que la buraliste vérifierait à la fermeture. "Mais je n’ai jamais eu de nouvelles". De son côté, son amie est "révoltée". "La vendeuse ne s’est même pas excusée, elle n’a même pas pris de numéro de téléphone. Ça lui était complétement égal, je ne saurai jamais si j’ai gagné".

Les deux femmes reviennent quelques jours plus tard au bureau de tabac, pour se faire éconduire par la buraliste et son mari. "C’est comme ça, pas autrement", leur avance celui-ci. "Il est perdu, il est perdu". La Rémoise décide alors de contacter la Française des jeux, lié par un contrat de gestion au bureau de tabac et donc responsable juridiquement. "L'antenne de la FDJ de Reims m'a conseillé de faire un courrier au service client, qui m'a répondu deux mois plus tard. Ils se sont excusés de la situation, mais n'ont pas su me donner plus de détails sur mon ticket. Après les avoir appelés plusieurs fois, j'ai décidé de porter plainte", rapporte-t-elle.

En vidéo

Addiction aux jeux : quand jouer devient un cauchemar

Lire aussi

Au juge d’évaluer la "perte de chance et la probabilité du gain"

Contacté par France Info, la FDJ assure ne pas avoir enregistré de plainte, mais dit être en contact avec le bureau de tabac. Interrogé à son tour, celui-ci affirme "ne pas être au courant des faits". Selon l’avocat de la retraitée, charge revient désormais au juge d’évaluer la "perte de chance et la probabilité du gain" pour décider d’un éventuel dédommagement. 

Les gagnants ayant 60 jours pour réclamer leurs gains, la plaignante ne pourra jamais recevoir la somme maximale qu’elle pouvait gagner. L’audience se tiendra le 14 novembre au tribunal de commerce de Reims.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.