La culture "indoor" de cannabis en pleine croissance dans le Nord

DirectLCI
ENQUÊTE - Un vaste réseau de trafiquants de culture du cannabis vient d'être démantelé par la police judiciaire de Lille. Au total, depuis le début de l'année, plus de 8000 pieds ont été découverts dans le département du Nord. Chacun peut rapporter 1000 euros par an.

Les policiers face à la recrudescence de la cannabiculture. Ou plutôt de la culture "indoor",  véritablement industrielle, du cannabis. Depuis le début de l'année, 8000 pieds ont ainsi été saisis dans des hangars, sur des friches ou des garages de la région lilloise. "Depuis trois ans, on assiste à une montée en puissance de phénomène", remarque une source policière auprès de LCI. Et parallèlement, petit à petit, les enquêteurs commencent à comprendre comment ces nouveaux trafiquants opèrent.


La semaine dernière, un important réseau a été démantelé. Six personnes ont été mises en examen, dont deux écrouées. Et 800.000 euros d'avoirs criminels saisis à travers des véhicules, des biens immobiliers ou des comptes bancaires. Le 17 février, les enquêteurs de la police judiciaire de Lille et du groupe d'intervention régional (GIR) du Nord avaient déjà mis la main sur 4000 pieds de cannabis dans un local de 500 m2 à Hem.

Des connexions aux Pays-Bas

Dans cette affaire, les enquêteurs sont parvenus à établir des liens entre cette organisation criminelle du milieu lillois et des Néerlandais. Un homme a notamment été arrêté aux Pays-Bas, dans la ville de Bréda. "On le soupçonne d'avoir apporté ses connaissances techniques et professionnelles de la culture du cannabis à ces trafiquants", explique à LCI une source policière.


Des portes blindées, des sytèmes d'aération et de renouvellement de l'air, des systèmes d'irrigation complexes... Sur la plaque lilloise, le cannabis pousse de façon industrielle. "Le phénomène dépasse le cadre du coffee shop. On est vraiment sur une logique de culture intensive : où se procurer les meilleures graines, la meilleure façon de faire pousser... Chaque plant peut rapporter jusqu'à 1000 euros par an", poursuit notre source.

Découvertes fortuites

De nouvelles découvertes ont été réalisées cette semaine dans l'agglomération lilloise. A Loos,  la sécurité publique a découvert 195 pieds de cannabis. Deux trafiquants ont été condamnés à deux et trois ans de prison ferme en comparution immédiate. 


La plupart du temps,  les découvertes sont fortuites. Ou proviennent de dénonciations du voisinage. Comme ce fut sans doute le cas à Wattrelos, où les pompiers sont récemment arrivés sur un site après un appel au  "18" pour signaler un départ de feu. A la place, ils sont tombés sur une exploitation de 500 pieds de cannabis dans un hangar de 320 m². Là encore, avec tout l'attirail d'une quasi-exploitation agricole de cannabis.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter