La famille de Youcef Touati, tué dans l’accident de Jenifer, attaque l’hôpital : "On l’a laissé mourir"

FAITS DIVERS
DirectLCI
JUSTICE – Le père du footballeur, décédé des suites d’un accident impliquant le van de tournée de Jenifer, le mois dernier sur l’A1 dans l’Oise, a déposé plainte contre X pour "homicide involontaire" et "délaissement d’une personne hors d’état de se protéger en raison de son état de santé". Son avocate témoigne dans Le Parisien, l’AP-HP se défend de toute négligence.

Deux versions s'opposent. Près d'un mois après la mort de Youcef Touati, les proches du jeune homme contre-attaquent et pointent du doigt les soins reçus à l'hôpital Beaujon de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine). C'est là que l'ancien joueur du Red Star est mort le 16 mars, portant à deux le nombre de décès dans la violente collision entre le van de la tournée de la chanteuse Jenifer et une voiture sur l'A1 dans l'Oise, dix jours plus tôt. Le père du jeune homme de 27 ans a porté plainte contre X pour "homicide volontaire" et "délaissement d'une personne hors d'état de se protéger en raison de son état de santé", rapporte Le Parisien, qui cite son avocate.

Me Elvire Cheron dénonce une série de "dysfonctionnements", dont "l'absence d'intervention d'un interne au signal d'alerte d'un arrêt cardiaque" et une "programmation décroissante de l'assistance respiratoire". "Ces éléments graves établissent des négligences graves commises par l'hôpital Beaujon et laissent suspecter de leur caractère intentionnel, ayant entraîné le décès de Youcef Touati", écrit-elle dans le texte de sa plainte. "On l'a laissé mourir", insiste-t-elle dans Le Parisien.

Plusieurs plaintes également déposées du côté de l'AP-HP pour des menaces et insultes

La famille Touati et l'AP-HP, dont dépend l'établissement de Clichy-la-Garenne, se sont ainsi affrontées au moment de savoir s'il fallait débrancher le ventilateur qui maintenant en vie le sportif, alors en état de mort cérébrale. Les médecins y étaient favorables, pas la famille qui "a failli saisir le tribunal administratif". "Ils ont arrêté de le nourrir", affirme Me Cheron. Youcef Touati est décédé la veille de son transfert programmé à la Pitié Salpêtrière, à Paris.

De son côté, l'AP-HP fait part de vives tensions entre la famille et le corps médical lors de l'hospitalisation de Youcef Touati, parlant de menaces et d'insultes envers les personnels soignants. "Plusieurs plaintes ont été déposées", précise l'AP-HP, en assurant que les équipes de Beaujon n'avait "fait preuve d'aucune négligence dans la prise en charge" du jeune homme. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter