La fille d'un convoyeur de fonds enlevée à Lyon puis libérée : ce que l'on sait de l'affaire

DirectLCI
ENLÈVEMENT - La fille d'un convoyeur de fonds, âgée d'une vingtaine d'années, a été enlevée jeudi soir à Lyon puis retrouvée saine et sauve dans l'Ain après le versement d'une très grosse rançon en Suisse, où son père travaille. D'après nos informations, trois suspects ont été interpellés ce mardi.

Les faits se sont déroulés jeudi soir entre Lyon et la Suisse. De faux plombiers qui font main basse sur des millions de francs suisses en kidnappant la fille d'un convoyeur de fonds, retrouvée saine et sauve après rançon. La jeune femme de 22 ans a été découverte par les gendarmes vers 21h40, au bord d'une route sur la commune de Tramoyes, dans l'Ain. Très "choquée", elle leur raconte avoir été enlevée à 18h30 dans son appartement à Lyon par deux hommes qui s'étaient fait passer pour des plombiers, selon une source proche de l'enquête menée en France par la police judiciaire.


Selon la victime, ses ravisseurs l'auraient séquestrée dans un véhicule. Pendant ce temps, des complices contactent par téléphone son père qui travaille en Suisse pour une société de transport de fonds et lui réclament une rançon. Domicilié à Annemasse, en Haute-Savoie, le convoyeur était en train d'effectuer une tournée dans le canton de Vaud dans un fourgon blindé rempli d'argent. La suite du scénario de l'opération a été précisée par la police suisse dans un communiqué. 

Un butin estimé entre 20 et 30 millions de francs suisses

Selon ce communiqué de la police cantonale vaudoise, un fourgon blindé transportant des fonds et circulant sur l'autoroute A1 a été "contraint par un complice de sortir à la hauteur de Chavornay" jeudi soir vers 19h45, et "a été braqué par des hommes cagoulés et armés" dans les environs de la commune suisse du canton de Vaud. Le véhicule circulait en direction de Lausanne lorsqu'il a été "contraint" de sortir et de se garer sur un parking à proximité où "attendaient plusieurs hommes armés". 


"Ils ont ensuite braqué les convoyeurs, dévalisé l’entier du fourgon et pris la fuite à bord d’un véhicule SUV 4x4 de type Porsche de couleur foncée" précise le communiqué, indiquant par ailleurs que les auteurs de l'attaque avaient pris "une direction inconnue " sans être rattrapés. Selon une source policière française, le montant du butin, toujours en cours de vérification, s'élèverait "entre 20 et 30 millions de francs suisses", soit entre 17 et 26 millions d'euros.

Trois suspects interpellés

D'après nos informations, trois suspects ont été interpellés ce mardi. Le convoyeur du véhicule, ainsi que sa fille de 22 ans - prise en otage par deux ravisseurs - et le collègue de travail du convoyeur sont ce mardi en garde à vue dans les locaux de la PJ lyonnaise. Les cinq braqueurs et ravisseurs sont eux toujours en fuite.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter