La folle cavale d'un cerf dans les rues de Rennes

FAITS DIVERS
DirectLCI
SURREALISTE - Un jeune cerf d'environ un an a été attrapé jeudi à Rennes après plus d'une heure de course-poursuite à travers la ville, un événement "exceptionnel" selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Mais d'où sortait-il donc ? En tout cas, il s'était bien égaré. Ce mercredi matin, un jeune cerf s'est retrouvé en pleine ville de Rennes. Prévenus, les pompiers ont tenté de l'attraper, mais ont eu de la peine… Le cervidé est passé par le pont de Strasbourg avant de foncer à travers les rues de Rennes dans le quartier de la gare, l'équipe animalière des sapeurs-pompiers d'Ille-et-Vilaine et les agents de l'Office national des forêts et de la faune sauvage (ONCFS) du département à ses trousses... ainsi que plusieurs journaux locaux, dont Ouest-France ou France 3 Bretagne.

Il a fini par être attrapé après plus d'une heure de course-poursuite à travers l'agglomération. Finalement, il aura fallu trois fléchettes d'anesthésiant pour parvenir à l'endormir, alors qu'il était parvenu dans un square qui surplombe un centre commercial dans le quartier du Colombier. L'animal, qui s'est retrouvé en pleine panique dans une agglomération, aurait pu être "très dangereux, il peut charger", a précisé Anna Branquet, de l'Office national des forêts. Mais celui-ci n'a "attaqué personne. Tout s'est bien passé".

"Les chevreuils ça arrive, mais un cerf c'est rare"

Mais la venue de ce cerf en pleine ville, qui plus est dans l'ouest de la France, est "exceptionnelle", indique l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). "Les chevreuils ça arrive, mais un cerf c'est rare, surtout à Rennes". Dur, pour l'instant, de retrouver sa provenance. Son origine est en effet "mystérieuse car le cerf en Ille-et-Vilaine n'est connu que dans la forêt de Brocéliande", située à plusieurs dizaines de kilomètres au sud-ouest de Rennes. Le cerf finalement capturé a pourtant d'abord été aperçu à Cesson-Sévigné, au nord-est de la ville, a souligné Anna Branquet, de l'ONCFS.

Il pourrait venir "d'un élevage mais il n'est pas marqué, il n'a pas de bague. Il s'agirait donc probablement d'un animal d'origine naturelle. C'est un jeune cerf de 150 kg", a-t-elle précisé. L'animal, lui, va être transporté par les sapeurs-pompiers en forêt de Brocéliande où il doit être remis en liberté à son réveil.

L'animal a en tout cas bien surpris les passants, qui ont bien relayé la cavale sur Twitter.

Sur le même sujet

Lire et commenter