La Réunion : trois policiers de la BAC accusés de viol

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS - Trois fonctionnaires d'une brigade anticriminalité de la Réunion ont été entendus lundi par l'Inspection générale de la police nationale. Ils sont visés par une plainte pour viol en réunion.

Trois policiers de la BAC de Saint-André à la Réunion ont été placés en garde à vue lundi. Ils sont visés par une plainte pour viol, déposée début août par l'ex-compagne de l'un d'entre eux.

Les faits se seraient déroulés le 23 juillet peu après 21 heures. Selon la jeune femme, âgée de 32 ans, les trois hommes venaient de terminer leur journée de travail lorsqu'ils sont arrivés chez elle à bord de leur véhicule de service. Dans son appartement, ils l'auraient violée à tour de rôle. Une version contestée par les policiers qui, d'après Le Parisien, ont affirmé que les rapports étaient consentis.

"Ils sont particulièrement sereins sur le devenir du dossier", a commenté le secrétaire départemental du syndicat Alliance police nationale sur la chaîne Antenne Réunion. L'enquête a été confiée à l'IGPN, la police des polices, arrivée sur place jeudi dernier.

Lire et commenter