La Réunion : un jeune homme qui faisait du bodyboard tué par un requin

La Réunion : un jeune homme qui faisait du bodyboard tué par un requin

DRAME - Un jeune homme de 26 ans été tué par un requin mardi matin alors qu'il pratiquait du bodyboard à Saint-André, sur la côte est de La Réunion. Il se trouvait dans une zone interdite à la baignade.

Un homme qui pratiquait le body-board face à l'embouchure de la rivière du Mât à Saint-André, dans l'Est de La Réunion, a succombé à une attaque de requin mardi. Gravement mordu à l'artère fémorale, le jeune homme était déjà décédé lorsqu'il a été hissé sur le rivage par les pompiers. 

"Les pompiers ont retiré son corps de l'eau vers 9h30", a confirmé Marie-Lise Chane-To, première adjointe au maire de Saint-André au micro d'une radio locale. L'attaque s'est produite dans une zone réputée dangereuse, interdite à la baignade et aux activités nautiques.

8e attaque mortelle de requin à La Réunion depuis 2011

Il s'agit de la huitième attaque mortelle de requin à La Réunion depuis 2011. La précédente s'était produite en avril 2015, quand un surfeur de 13 ans avait perdu la vie.  

Diverses mesures préventives – interdiction des activités nautiques, captures ciblées de requins devant les côtes, mise en place de filets devant les plages principales – ont été prises au cours des dernières années face à cette recrudescence des attaques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit à l'hôpital, moins de 4400 malades en réanimation

EN DIRECT - "Excusez-moi, je me rends" : les détails de la reddition du fugitif des Cévennes

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Retarder l'administration de la deuxième dose du vaccin Pfizer améliore l'immunité, selon une étude anglaise

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.