La tombe du maréchal Pétain vandalisée, après la polémique autour des propos d'Emmanuel Macron

La tombe du maréchal Pétain vandalisée, après la polémique autour des propos d'Emmanuel Macron

FAITS DIVERS
VANDALISATION - La tombe du maréchal Pétain, sépulture installée sur l'île d'Yeu au large de la Vendée, a été retrouvée vandalisée le 11 novembre. La croix qui surplombe la sépulture a été arrachée et les mots "A mon père" tagués à la peinture noire.

Quelques jours après la polémique autour des propos tenus par Emmanuel Macron sur le maréchal Pétain, la tombe de l'ancien chef du gouvernement sous le régime de Vichy a été vandalisée. Les gendarmes, alertés qu'une personne rôdait dans la nuit de samedi à dimanche dans le cimetière, n'ont pu que constater les dégradations : la croix a été arrachée et les mots "A mon père" peints en noir sur la tombe.


"Il y a régulièrement des dégradations, qui peuvent prendre plusieurs formes, soit de la peinture, la croix souvent est cassée, soit des pots de fleurs ou des poubelles qui sont déversés", a indiqué à nos confrères de l'AFP Carine Halley. Elle estime que la tombe est dégradée une à deux fois par an, et ce "n'est pas forcément toujours lié à un événement historique particulier".


"Tout peut être interprété d'une manière ou d'une autre donc pour l'instant, il n'y pas trop d'éléments et pas trop de pistes à exploiter" dans l'enquête en cours, a-t-elle précisé, ajoutant qu'il n'y a "pas d'élément particulier qui nous orienterait vers un auteur".

S'il est impossible d'établir un parallèle avec la polémique survenue durant les commémorations du centenaire de la guerre de 1914-1918, il est difficile de ne pas y penser. Le président français avait jugé "légitime" d'inclure le maréchal Pétain dans un hommage aux Invalides aux chefs militaires de la Grande Guerre, des propos qui avaient déclenché l'indignation de l'opposition.


"Le maréchal Pétain a été, pendant la Première Guerre mondiale, un grand soldat", avait déclaré Emmanuel Macron, le 7 novembre, avant de nuancer : "La vie politique comme l’humaine nature sont parfois plus complexes que ce qu’on voudrait croire. On peut avoir été un grand soldat à la Première Guerre mondiale et avoir conduit à des choix funestes durant la Seconde".

En vidéo

Pétain et les présidents de la Ve République

Débarqué le 15 novembre 1945 sur l'île d'Yeu pour purger une peine de détention perpétuelle, Philippe Pétain est mort sur l'île, le 23 juillet 1951 à 95 ans, à Port-Joinville où il est enterré dans le cimetière communal.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Centenaire de l'armistice de la Première guerre mondiale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter