Pennes-Mirabeau : la victime retrouvée dans une voiture brûlée a été identifiée

Pennes-Mirabeau : la victime retrouvée dans une voiture brûlée a été identifiée

POLICE - L’homme retrouvé le 25 août dernier dans le coffre d’une voiture en feu aux Pennes-Mirabeau a été identifié. Il s’agit d’un jeune homme de 25 ans, connu pour de petits faits de délinquance.

Le 25 août dernier, dans la garrigue des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) était retrouvée une voiture carbonisée. Dans le coffre de la Renault Mégane, signalée volée, le cadavre d’un homme. D’après nos informations, la victime vient d’être identifiée : il s’agit d’un homme de 25 ans, un "petit voyou" connu pour des affaires de drogue et mis en cause en 2011 dans une affaire de meurtre contre son beau-frère, mais pour laquelle il n’a finalement jamais été poursuivi. 

L’autopsie est désormais formelle : le ou les tueurs l’ont abattu de 6 balles avant de l’enfermer dans le coffre du véhicule et d’y mettre le feu. 

Le "barbecue" : signature des trafiquants

La victime n’était pas connue comme étant membre du "narco-banditisme" marseillais, même si le mode opératoire - le "barbecue" selon le jargon policier - est une des signatures classiques des trafiquants lors de règlements de comptes. L’enquête, confiée à la police judiciaire de la cité phocéenne, n’a pour l’heure abouti à aucune arrestation.

Depuis le début de l'année, les Bouches-du-Rhône ont connu une recrudescence des homicides par balle, avec 21 victimes, souvent liées à de probables réglements de comptes sur fond de trafic de drogue.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Reprise du Covid-19 au Royaume-Uni : le relâchement des gestes barrière fait des ravages

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Covid-19 : à Paris, une expérimentation grandeur nature, sans geste barrière, des risques de contamination en discothèque

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.