L'agresseur présumé du conducteur du RER A fin janvier interpellé ivre

L'agresseur présumé du conducteur du RER A fin janvier interpellé ivre

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS – L'homme qui avait donné un coup de tête à un agent RATP le 28 janvier dernier en gare de Torcy (Seine-et-Marne) a été arrêté jeudi soir près des lieux du délit. Sous l'emprise de l'alcool au moment de son interpellation, le suspect, âgé de 42 ans, devrait faire l'objet d'une comparution immédiate samedi ou lundi.

Son geste avait eu des conséquences graves pour la victime et pour les usagers de la ligne. Le 28 janvier dernier, peu avant 21 heures en gare de Torcy (Seine-et-Marne), un individu avait mis un coup de tête à un agent RATP après que celui-ci lui eut porté secours. Le conducteur du RER A avait en effet eu le réflexe de libérer la main du voyageur. Mais, plutôt que de le remercier, ce dernier n'avait alors rien trouvé de mieux que de lui mettre un coup de tête et de prendre la fuite.

L'agent RATP a eu le nez fracturé suite à ces violences. Ses collègues, eux, ont cessé spontanément le travail le lendemain des faits, occasionnant d'énormes perturbations sur toute la ligne A du RER, la plus chargée d'Europe. Depuis, le suspect était recherché par la police. "Nous avions les images de vidéosurveillance mais impossible de retrouver cet individu malgré la diffusion par la police. Vendredi dernier, finalement, nous avons décidé de publier un appel à témoins dans le cahier local du Parisien. La diffusion de ces photos a eu un effet immédiat", explique à metronews une source policière.

Formellement identifié

Dès la parution du cliché dans la presse, les policiers du commissariat de Noisiel ont reçu de nombreux appels. "L'individu, qui vit dans le quartier de la gare, a été formellement identifié, précise la source. Mais, visiblement, ce monsieur aussi lit Le Parisien, car, depuis l'article avec sa photo, il essayait clairement de se cacher."

Jeudi soir, finalement, peu après 18 heures, les policiers ont retrouvé sa trace. L’homme se trouvait dans un bar du quartier du Belvédère à Torcy et n'en était visiblement pas à son premier verre. "Nous l'avons interpellé vers 18 heures dans ce café situé à côté de la gare. Il était en état d'ivresse", ajoute la source.

Connu des services de police

Placé en garde à vue, l'homme, âgé de 42 ans, n'a pu être entendu que bien après son interpellation compte tenu de son état d'ébriété. "Pendant un temps, il a fait l'idiot devant les policiers, précise la source. Il a été vu par un psychologue qui, finalement, a estimé qu'il était responsable pénalement."

Sans emploi, le suspect est déjà connu des services de police pour des faits de violence. A l'issue de sa garde à vue, il devait être déféré au tribunal de grande instance de Meaux pour être jugé en comparution immédiate. "Il comparaîtra très probablement samedi, a fait savoir à metronews une source judiciaire. Dans le cas où ça ne serait pas possible, il comparaîtra lundi."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter