"Jungle" de Calais : l'interprète d'un journaliste violée par un migrant

"Jungle" de Calais : l'interprète d'un journaliste violée par un migrant

FAITS DIVERS - Selon nos informations, une équipe de tournage a été agressée dans la nuit de lundi à mardi dans le campement de Calais (Nord). Une interprète a été victime d'un viol.

Le reportage a pris fin prématurément. Selon nos informations, une équipe de tournage qui réalisait un reportage sur les mineurs étrangers isolés au sein du camp de la lande de Calais a été agressée par des migrants vers 2h30, dans la nuit de lundi à mardi. 

Le journaliste, free-lance mais en mission dans le cadre d'un reportage pour une chaîne du groupe France Télévisions, a vu l'ensemble de son matériel dérobé. Il était accompagné d'une interprète en langue afghane. Cette dernière, en état de choc, a déclaré aux policiers du commissariat de Calais avoir été violée par un migrant. Une enquête a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer et confiée à l'antenne locale de la police judiciaire de Coquelles.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

    Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

    Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

    "Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

    Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

    Lire et commenter