Le Bourget : meurtre sanglant chez un couple originaire de Mongolie

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS - Le corps d'une femme de 59 ans, présentant de nombreuses plaies à l'arme blanche, a été découvert lundi dans un appartement du Bourget (Seine-Saint-Denis). Son mari, âgé de 45 ans, est grièvement blessé. Une enquête est en cours pour comprendre ce qui s'est passé chez ce couple de nationalité mongole.

Des meubles retournés, une pièce maculée de sang, des traces d’excréments et, au sol, le corps d’une femme lardé de coups de couteau… C’est ce tableau insoutenable que les policiers ont découvert lundi dans un appartement du Bourget (Seine-Saint-Denis).


Un peu plus tôt, le mari de la victime, "blessé et titubant, avait tambouriné à la porte de sa voisine, laquelle a donné l'alerte", explique une source proche du dossier à LCI, confirmant une information du Parisien. Le pronostic vital de cet homme de 45 ans, transporté dans un état grave à l’hôpital, était toujours engagé ce mardi. 

Des plaies au flanc, au cou et aux poignets

Dans l’appartement, les enquêteurs ont ensuite trouvé le corps sans vie de son épouse, âgée de 59 ans, qui gisait dans une mare de sang. "Elle présentait des plaies, probablement à l’arme blanche, au niveau du flanc, du cou et des poignets", poursuit notre source. Des marques qui laissent supposer que la victime a tenté de se défendre face à son meurtrier. Un couteau couvert de sang, qui pourrait être l’arme du crime, se trouvait à côté d’elle.


"Pour l'heure, toutes les pistes sont ouvertes. On ne sait pas si le couple a été agressé par une tierce personne ou si le mari a tué sa femme", précise notre source. Selon les premiers éléments de l'enquête, le couple était originaire de Mongolie et n’était pas connu de la justice. La police judiciaire est en charge de l’enquête. Une autopsie de la victime doit être pratiquée. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter