Le braqueur nargue la justice avec des cartes postales du Maroc

FAITS DIVERS
1/4 En fuite au Maroc après le braquage d'une bijouterie de luxe à Cannes en juillet 2013, Nabil Ibelati mène une vie de nabab, et ne se prive pas de le montrer, rapporte "Nice Matin".

Facebook

2/4 Piscine avec vue sur la mer, balade à dos de dromadaire dans le désert, le fugitif est bien loin de la prison.

Facebook

3/4 Dans des conversations interceptées par la police judiciaire, le fugitif affirme qu'il se "régale à fond". 

Facebook

4/4 Si Nabil Ibelati, condamné à dix ans de prison en France, profite de sa vie de Nabab, tout cela pourrait ne pas durer. Les autorités françaises ont ainsi demandé au Maroc son extradition.

Facebook