Le braqueur qui narguait la police française arrêté au Maroc

FAITS DIVERS

FIN DE CAVALE – Nabil Ibelati, qui publiait sur Facebook des images de sa cavale de l'autre côté de la Méditerranée, a été arrêté samedi par les autorités marocaines.

Il pensait pouvoir couler des jours heureux sur les plages marocaines, loin des prisons françaises. Mais Nabil Ibelati, condamné le 7 août par contumace à dix ans de prison pour braquage et qui narguait depuis les autorités en publiant des photos de sa nouvelle vie sous le soleil, a été arrêté samedi à Marrakech par la police marocaine, rapporte Nice Matin .

Le jeune homme, âgé de trente ans, est considéré comme le cerveau du braquage d'une bijouterie de luxe de la Croisette, à Cannes. Une opération au cours de laquelle un butin de plusieurs centaines de montres, pour une valeur estimée à 1,77 million d'euros, avait été dérobé. Plutôt que de risquer une interpellation en France, Nabil, qui possède la double nationalité Franco-marocaine, a ensuite préféré s'enfuir avec sa part du butin pour Marrakech. C'est ainsi que, début août, il a été condamné à distance par la justice française.

Des photos de sa piscine et de ses promenades à dos de chameau

Une condamnation qui ne semblait pas l'effrayer le moins du monde : au même moment, le braqueur publiait sur Facebook des photos de ses promenades à dos de chameau, dans des piscines, en compagnies de jeunes filles, etc. Des publications qui n'étaient pas du tout du goût des autorités françaises, qui ont demandé à Rabat l'extradition d'Ibelati, dont les deux complices croupissent déjà en prison. Et samedi, le braqueur a été interpellé par la police locale avant d'être placé en garde à vue. A défaut de passer le restant de ses jours sous le soleil marocain, il pourrait bien devoir se contenter de la fraîcheur des prisons françaises…

EN SAVOIR +
>>
Le braqueur nargue la justice avec des cartes postales du Maroc

Lire et commenter