Le facteur saisonnier planque 491 lettres dans son grenier

Le facteur saisonnier planque 491 lettres dans son grenier

DirectLCI
DISPARITION – A l'été 2013 dans le nord-est de l'Ille-et-Vilaine, un facteur saisonnier un brin fainéant a délibérément stocké 491 lettres dans son grenier. Retrouvées la semaine dernier, elles devraient être distribuées dans les jours à venir.

Pour finir plus tôt son service, le saisonnier de La Poste avait eu une idée simple. Ne pas distribuer les plis et les stocker dans son grenier. L’arnaque s'est tenue à l'été 2013 dans certaines communes du secteur de Tinténiac, principalement à Hédé-Bazouges et Saint-Gondran, dans le nord-est de l'Ille-et-Vilaine. Mais ce n'est que la semaine dernière que les 491 lettres non-distribuées ont été retrouvées par le propriétaire de l'appartement auparavant occupé par le saisonnier.

"Il avait tendance à finir tôt sa tournée"

Remises à la Poste, "elles ont été triées et devraient être distribuées ce mardi", nous indique la direction services courrier-colis de Haute-Bretagne. Cette dernière précise que "152 foyers sont concernés et qu'il leur sera remis une lettre expliquant le pourquoi du retard ainsi que les démarches à suivre s'ils s'estiment lésés". L'entreprise de distribution de courriers a par ailleurs fait savoir qu'elle avait porté plainte contre son saisonnier.

"Ce jeune il avait l'air sérieux, se souvient une factrice d'Hédé-Bazouges interrogée par Ouest-France . Mais c'est vrai qu'il avait tendance à finir sa tournée plus tôt que la titulaire qu'il remplaçait." Du côté des habitants des communes touchées, on prend plutôt ça à la légère. "Recevoir une lettre d'il y a deux ans ? En tout cas, si c'est les impôts, entre-temps ils m'auront retrouvé !" commente un habitant d'Hédé au journal. En 2009 déjà, une factrice d'Hédé-Bazouges, s'était débarrassé de son courrier derrière un commerce.

À LIRE AUSSI >> Le fisc envoie une lettre à un contribuable décédé

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter