Le fait divers du jour : fou de rage, il détruit la maison de son client au tractopelle

FAITS DIVERS
DirectLCI
LANDES – Après une dispute avec son client au sujet d'un chantier, un entrepreneur a entamé la démolition de la maison avec son tractopelle. Interné en hôpital psychiatrique, il a été relâché mercredi et placé sous contrôle judiciaire.

 Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Le toit, les panneaux photovoltaïques et même la voiture... C'est un véritable carnage auquel ont assisté, médusés, les gendarmes à leur arrivée sur un chantier à Onesse-et-Laharie dans les Landes, le 12 août dernier. Ce jour-là, un entrepreneur de 29 ans, qui réalisait des travaux sur une maison du village, a eu un différend avec son client. De rage, l'homme a alors commencé la démolition de la maison, mais aussi du véhicule du propriétaire des lieux, avec son tractopelle.

Interné en hôpital psychiatrique

Les faits sont rapportés par le journal Sud Ouest  ce mercredi. L'entrepreneur était déjà connu des services de police. Décrit comme un "multirécidiviste", il a d'ailleurs a donné du fil à retordre aux forces de l'ordre. "Son interpellation avec l'aide du Peloton de surveillance et d'intervention (Psig) de Parentis-en-Born avait non seulement duré de longues minutes, mais elle avait été mouvementée, l'homme n'hésitant pas à outrager et menacer les militaires", écrit ainsi Sud Ouest.

Une fois sous contrôle, l'homme a été hospitalisé en service psychiatrique à Mont-de-Marsan, d'où il est sorti mardi. Il a dans la foulée été présenté à un juge. Selon les informations du journal, "le magistrat a opté pour un contrôle judiciaire strict et des poursuites pénales pour dégradations volontaires, mais aussi pour outrages et violences sur des personnes dépositaires de l'autorité publique". Originaire des Hautes-Alpes, l'entrepreneur venait de s'installer dans ce village. Pas sûr qu'il trouve de nouveaux clients de sitôt.

Lire et commenter