Le fait divers du jour : Il poignarde son chiot 17 fois, 1000 euros d'amende

Le fait divers du jour : Il poignarde son chiot 17 fois, 1000 euros d'amende

VANNES - Un quadragénaire a écopé d'une amende après avoir massacré son dogue argentin, âgé de trois mois et demi. L'homme était ivre au moment des faits.

Metronews a fait le tour de la presse régionale et vous livre le fait divers du jour...

"J'avais beaucoup bu". Telle est la défense de l'homme qui était jugé mardi devant le tribunal correctionnel de Vannes pour le massacre de son chien. Comme le rapporte Ouest France , le 27 janvier 2014, ce Vannetais de 40 ans, en état d'ébriété particulièrement avancé, s'en était violemment pris à son chiot, un dogue argentin âgé de trois mois et demi. En tout, il l'avait poignardé à 17 reprises. Avant de l'abandonner derrière la maison d'un ami.

Un "acte odieux"

C'est justement cet ami qui avait alerté la SPA. L'association avait aussitôt décidé de se porter civile dans ce dossier. Face aux gendarmes, le quadragénaire avait expliqué "ne pas savoir pourquoi" il avait agi ainsi. Mardi, le jour de son jugement – où l'accusé ne s'est pas présenté - , le juge a dénoncé un "acte odieux", quand le procureur, lui, a évoqué des "photos insoutenables". L'avocat de la SPA a de son côté estimé que ce déchaînement de violence était "incompréhensible", rapporte Le Télégramme . La décision est tombée quelques heures plus tard : 1000 euros d'amende.

EN SAVOIR + >> Retrouvez tous nos faits divers du jour

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Gaza : l'immeuble abritant des médias, une cible "parfaitement légitime" selon Netanyahu

Israël/Palestine : le conseil de sécurité de l'ONU toujours désuni

Les bénéfices réalisés sur Vinted sont-ils déclarés aux impôts ?

Marghe, gagnante de "The Voice 2021" : "Florent Pagny m’a dit que j’avais un ange gardien"

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 100 morts ces dernières 24 heures, une première en 2021

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.