Le fait divers du jour : séquestré par sa mère pendant 45 ans

Le fait divers du jour : séquestré par sa mère pendant 45 ans

DirectLCI
RECLUSION – Un quinquagénaire atteint d'une déficience mentale a vécu la quasi totalité de son existence enchaîné et derrière les barreaux de sa chambre d'enfant, chez sa maman.

Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Des cadenas à toutes les portes et fenêtres, des barreaux autour de son lit et même une chaîne au pied... Quelque part entre le bagne et une cage de zoo, les conditions de vie qu'une femme imposait à son fils dans leur maison du Lamentin, en Martinique, font froid dans le dos.

D'après la chaîne locale de France Télévision, Martinique 1ère , qui relate l'affaire, il aura fallu pas moins de 45 ans pour que les autorités mettent enfin un terme au calvaire de cet homme, handicapé mental âgé de 51 ans, que sa mère considérait toujours comme un enfant.

Les services sociaux aux abonnés absents

C'est du moins l'une des explications avancées par la sœur de l'intéressé qui s'est tardivement résolue à donner l'alerte. C'est que sa mère malade ne pouvait plus s'occuper de son frère, qu'elle même n'en avait pas le temps et qu'à sa dernière visite, ce dernier aurait été violent, raconte-t-elle, d'où son coup de fil à la police le 14 janvier.

Aussitôt le SAMU a pris le relais, transportant à l'hôpital le reclus “qui était couvert de poils comme un animal”, souligne Martinique 1ère . Selon la chaîne, l'homme dont la nature de la déficience n'a pas été précisé aurait été suivi par une assistance sociale et régulièrement visité par un médecin ces dernières années. La question d'une éventuelle défaillance des services sociaux est donc posée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter