Le fait divers du jour : une mère condamnée pour avoir assisté sans rien dire aux viols de sa fille

Le fait divers du jour : une mère condamnée pour avoir assisté sans rien dire aux viols de sa fille

LANDES – Une mère de famille a été condamnée à un an de prison ferme pour avoir assisté aux viols répétés de sa fille commis par son mari, sans jamais les dénoncer. Elle a fait appel du jugement.

C'est une affaire familiale particulièrement sordide sur laquelle s'est penché le tribunal correctionnel de Dax cette semaine. Une Landaise de 43 ans a été condamnée à quatre ans de prison, dont un ferme, pour corruption de mineur de moins de 15 ans, révèle le journal Sud Ouest .

"Complice" du père pédophile

Entre 1999 et 2005, à Bergouey-Viellenave et à Saint-Jean-de-Marsacq (Landes), son mari a abusé de leur propre fille, qui n'était alors qu'une enfant. Le tribunal reproche à l'épouse d’avoir assisté à au moins deux viols, sans rien dire. Le calvaire de l'enfant s'était arrêté au décès du père, survenu en 2005. L'accusée a également été soumise à une obligation de soins et sera inscrite au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (Fijais).

La jeune fille, qui s'était constituée partie civile, recevra 3.000 euros de dommages et intérêts, ainsi que 600 euros au titre des frais de procédure. Mais l'affaire ne devrait pas s'arrêter là, la mère incriminée ayant fait appel de sa condamnation. Selon son avocat, interrogé par le journal, il y aurait des "problèmes de datation des faits" dans ce dossier.

EN SAVOIR + >> Retrouvez tous nos faits divers du jour

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.