Le fiché S qui avait semé la panique à la fac de Rouen arrêté à la frontière bulgaro-turque

DirectLCI
DJIHAD - La semaine dernière, un jeune homme avait causé une vive panique à la faculté de droit de Rouen. Interpellé puis interdit de quitter l'Eure, ce fiché S a été arrêté ce matin à la frontière bulgaro-turque.

L'homme fiché S à l’origine de l’évacuation de l’université de droit de Rouen la semaine dernière a été arrêté en Bulgarie ce mercredi à la mi-journée. Ce jeune franco-canadien d'une vingtaine d'années a expliqué aux enquêteurs bulgares qu’il souhaitait se rendre en Turquie pour y demander la naturalisation. Les autorités françaises devraient émettre dans les heures qui suivent un mandat d'arrêt européen.


Ce jeune radicalisé avait été arrêté le 21 septembre et placé en garde à vue, avant d’être mis en examen pour "consultation de sites djihadistes". Il avait été relâché et placé sous contrôle judiciaire strict : il faisait notamment l’objet d’une interdiction de sortie du département, l'Eure. Son comportement avait inquiété des étudiants alors qu'il rôdait en djellaba près des locaux de l'université. 

Lire aussi

Mais le suspect n'a pas respecté très longtemps son contrôle judiciaire et s'est enfui à bord d'une voiture la nuit dernière, avant d'être arrêté ce mercredi en Bulgarie. Lors de son interpellation, son véhicule a été fouillé et aucun objet suspect n'a été trouvé. Le suspect venait de Serbie et était seul au volant de sa voiture. 


"Il dit qu’il voulait aller en Turquie. Mais tout laisse à penser qu’il voulait rejoindre les rangs de Daech", a indiqué une source judiciaire à  Paris-Normandie. La Turquie est une plaque tournante du djihad vers la Syrie.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter