Le patron de la Casa Nostra aurait vendu 50.000 euros les vidéos de l'attaque

Le patron de la Casa Nostra aurait vendu 50.000 euros les vidéos de l'attaque

FAITS DIVERS
DirectLCI
POLEMIQUE - Selon Le Petit Journal, la vidéosurveillance d'un restaurant visé vendredi 13 novembre aurait été vendue 50.000 euros à un tabloïd anglais par le propriétaire des lieux. "No comment", ont répondu à Canal + les deux intéressés.

La Casa Nostra, une pizzeria du XIe arrondissement de Paris, a été visée par les attaques du vendredi 13 novembre. Au total, cinq personnes sont mortes sur place. Un drame capturé en direct par les caméras de videosurveillance, comme en témoigne une vidéo mise en ligne la semaine dernière par le quotidien anglais Daily Mail. Une séquence payée au prix fort par le tabloïd : selon le Petit Journal , elle aurait été achetée 50.000 euros.

C’est en tout cas ce qu’avance Djaffer Ait Aoudia, un journaliste indépendant, qui a filmé la transaction entre le patron de l’établissement et un journaliste britannique. Présent sur les lieux dès le lendemain – au même titre que notre journaliste – pour faire un portrait du gérant, Djaffer Aid Aoudia va capturer en caméra cachée la négociation entre les deux hommes durant laquelle on apprend que la police avait déjà visionné les images avant de les crypter. Une précaution inutile, puisque le patron explique qu’un de ses amis hacker est "un as en informatique" et peut régler cela.

EN SAVOIR + >> Le patron de la Casa Nostra acculé

"No comment"

S’ensuivent les négociations, durant lesquelles le prix passe de 12.000 à 50.000 euros. "On attend juste que le reste arrive. J'ai déjà beaucoup de cash sur moi. Ça va prendre un petit moment. Sept personnes sont en train de récupérer le reste", explique le journaliste.

À LIRE AUSSI >>  "Elle est morte en me regardant et je ne sais même pas son nom"

Selon Djaffer Ait Aoudia, le gérant a détruit le disque dur original pour assurer au Daily Mail l’exclusivité de la vidéo. "No comment", a répondu le tabloïd au Petit Journal, de même que le patron du restaurant.

À LIRE AUSSI
>> 
Attentats : Sophia et Barbara sauvées parce que l'arme d'un des terroristes n'a pas fonctionné
>> EN DIRECT - Suivez les dernières infos sur les attentats du 13 novembre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter