Le policier filmé en train de frapper un adolescent jugé en correctionnelle

FAITS DIVERS
DirectLCI
MANIFESTATIONS - Le policier filmé en train de frapper un lycéen de 15 ans en plein visage lors des manifestations contre la loi Travail le 24 mars, sera renvoyé au tribunal.

Le policier soupçonné d'avoir frappé un lycéen de 15 ans non violent en marge des manifestations contre la loi Travail le 24 mars, sera jugé en mai pour "violences volontaires" par personne dépositaire de l'autorité publique, devant un tribunal correctionnel. Selon Itélé, le parquet a demandé le placement du policier sous contrôle judiciaire jusqu'au jugement, avec interdiction d'exercer. Ce dernier aurait été confronté à l'adolescent durant sa garde à vue selon France TV Info. Il risque une peine de prison de 5 ans et 75 000 euros d'amende. 

Rappel des faits

Une vidéo le montrait asséner un violent coup de poing au jeune homme, pendant que celui-ci était maintenu par deux de ses collègues. L'IGPN, la police des polices, avait rapidement été saisie à la demande de Bernard Cazeneuve et le gardien de la paix de 26 ans placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête judiciaire, jeudi 31 mars.

Le lendemain de cette altercation jugée "choquante" par le ministre de l'Intérieur, des rassemblements avaient eu lieu pour protester contre les violences policières dans les 10e et 19e arrondissements. Des dizaines d'étudiants avaient renversé des poubelles, des barrières et lancé des projectiles contre les façades des commissariats. De nouvelles vidéos montrant les violences policières des manifestations contre la loi Travail ont depuis été relayées par les parents d'élèves. 

EN SAVOIR +
>>  VIDEO - Loi Travail : un lycéen frappé par un policier, l'IGPN saisie
>> Un deuxième policier recherché pour avoir frappé des lycéens
>>  L'inquiétude des proviseurs : "Les manifestations sont de plus en plus violentes"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter