Le seul centre de déradicalisation en France va fermer

FAITS DIVERS

FERMÉ - Privé de pensionnaires depuis février 2017, le centre d'accueil de Pontourny va fermer "définitivement ses portes", a annoncé ce vendredi le ministère de l'Intérieur.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé vendredi 28 juillet la fermeture de l'unique centre de déradicalisation de France, situé à Pontourny (Indre-et-Loire). Ouvert en septembre 2016, malgré l'opposition locale au projet, il avait recruté très peu de pensionnaires dans sa maigre période d'activité. D'une capacité de 25 personnes, il avait fini par ne plus accueillir personne à partir de février 2017, après le départ de son ultime pensionnaire, suite à sa condamnation à quatre mois de prison avec sursis pour violences familiales, tandis qu'un autre avait par la suite été pris dans un coup de filet anti-terroriste en Alsace.

En vidéo

Déradicalisation : les "ratés" du centre de Pontourny

Voir aussi

De quoi conduire le gouvernement à tirer une conclusion définitive pour le centre. "L’expérience ne s’est pas révélée concluante. L’expérimentation d’un centre d’accueil ouvert, fonctionnant sur la base du volontariat, a montré ses limites. Le gouvernement a ainsi décidé de mettre un terme à l’expérimentation conduite à Pontourny, sur la commune de Beaumont-en-Véron."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter