Le touriste américain mystérieusement disparu à l’hôpital Pompidou à Paris, a été retrouvé, amnésique... à Marseille

FAITS DIVERS
DirectLCI
LET'S FIND CHRIS - Il y a un mois, Christopher Buluran se volatilisait mystérieusement de l'hôpital Georges Pompidou à Paris. Il vient d’être retrouvé, dans un autre hôpital, à Marseille.

Il a été retrouvé, l’énigme est peut-être en passe d’être enfin résolue, après un mois de silence. Un mois jour pour jour, pendant lequel sa famille a lancé des avis de recherche tous azimuts. La fin donc d'un long cauchemar. Reste maintenant à savoir ce qu’il a fait tout ce temps-là. 


Christopher Buluran est un touriste américain, 45 ans, venu en vacances à Paris avec sa famille. Le 14 juillet dernier, il est victime d’un malaise, et se fait hospitaliser, à l’hôpital Pompidou. Et c’est durant ce lapse de temps qu’il se volatilise. Inquiète, sa famille avait alerté la police, qui avait ouvert une enquête, et lancé une page Facebook Let’s find Chris in Paris. Une quête d’autant plus difficile que la famille ne parlait pas français, et avait fait savoir que Christopher était diabétique, sans papiers et sans argent.

Et c’est un mois après, presque jour pour jour, le 14 août, que Christopher Buluran a été retrouvé... à Marseille. La fin d’une longue attente, pour la famille.


Un message posté sur la page Facebook de Jay Adlao Block, la sœur de la femme de Christopher, indique : "Merci Seigneur ! @Chris Buluran vient d'être retrouvé dans un hôpital à Marseille ! Heureuse, heureuse, heureuse !"

Les jours suivant, elle continue de donner des nouvelles via la page Facebook : la famille a fait le voyage, et a enfin revu Christopher. "Aura Buluran (la femme de Christopher) et Ianne Jhaye Buluran (son fils) sont enfin réunis avec Chris Buluran à l'hôpital de Marseille ! Merci Seigneur pour ce miracle !", écrit la sœur.

Je n'ai jamais vu un tel élan de camaraderie, merci !Jay Adlao Block, la soeur de la femme de Christopher

Elle remercie, dans son post, "chacun d'entre vous qui a joué un rôle déterminant dans la recherche de Chris" : "L'élan de soutien a été énorme et je crois que c'est le résultat de toutes les prières, de l'amour, de la compassion et de la bonté que tous ceux qui ont suivi ce voyage ont montré."


Des questions demeurent : comment Christopher a-t-il été retrouvé ? D’après France 3, l’homme se serait présenté spontanément et serait victime d’amnésie. Dans son post, la sœur donne des éléments de réponse plus détaillés : "Ma sœur m'a dit comment l'hôpital a découvert que Chris avait disparu", écrit-elle. "Malgré son état étourdi, il a heureusement pu donner son nom à l'hôpital. L'infirmière pour une raison quelconque, a cherché son nom dans Google - elle a cliqué sur des images, et là c'était.... toutes les affiches et flyers que nous avons posté en ligne !" 


La mobilisation en ligne, et les diverses publications des internautes, reprises par les médias et les réseaux sociaux, "ont joué un rôle déterminant dans la recherche de Chris. Donc, à tout le monde, merci !", résume la sœur. "Chacun d'entre vous qui est en train de lire ce billet a contribué à ce que cela se produise. De ma vie, je n'ai jamais vu un tel élan de camaraderie, qui a brisé les barrières linguistiques et géographiques, les croyances politiques et religieuses, le statut économique."

Une perte de mémoire inexpliquée

La femme et le fils de Christopher ont ainsi pu se rendre à Marseille, il y a trois jours. Là encore, la sœur raconte : "On a vu la façade de l'hôpital, le couloir, enfin les urgences. Ils devaient encore attendre et signer des formulaires avant qu'ils puissent voir Chris. Et là il était... Vivant, il s'est fait pousser la barbe, a perdu du poids, mais vivant... en chair et en os, le seul homme que Paris cherche depuis juillet 14, a été retrouvé par sa famille."


D’après la famille, Christopher est donc "physiquement bien, et de bonne humeur". En revanche, il "ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé." L’Américain, d’origine philippine, est en train de subir des tests pour tenter de comprendre à quoi peut-être due cette perte de mémoire, et si elle est permanente ou pas. "Cette incertitude, comme vous pouvez l'imaginer, provoque toujours le stress familial", indique la soeur, qui appelle encore : "Si vous le pouvez, je vous le demande une fois de plus, dites juste une petite prière car nous avons déjà prouvé que des miracles se produisent".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter