Les Ulis : ils blessent quatre policiers pour reprendre un enfant placé en foyer

Les Ulis : ils blessent quatre policiers pour reprendre un enfant placé en foyer

DirectLCI
FAITS DIVERS - Trois personnes ont été placées en garde à vue mercredi, après avoir blessé quatres policiers au commissariat des Ulis (Essonne). Ils tentaient de récupérer un enfant, placé en foyer pour protection des mineurs.

Ils voulaient récupérer par la force un enfant visiblement victime de maltraitance. Mercredi, quatre policiers ont été blessés par trois personnes qui ont tenté de reprendre au commissariat des Ulis (Essonne), un enfant qui avait été placé en foyer de protection des mineurs, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Deux femmes et un homme ont essayé de s'emparer de force d'un mineur qui venait d'être placé dans ce foyer, alors que son père avait été placé en garde à vue, suspecté de faits de violences et de maltraitance sur enfant.

Ils n’avaient pas à "respecter les lois de la République"

La mère et la tante de l'enfant, ainsi que l'oncle ont forcé le passage du commissariat, arguant qu'ils n'avaient pas à "respecter les lois de la République", a rapporté une source policière. Frappant et insultant les agents du commissariat, le trio a blessé quatre policiers et occasionné quatre jours d’ITT (Incapacité totale de travail) à l'un d'entre eux.

Placés en garde à vue à l'issue de l'altercation, la tante et l'oncle ont été convoqués devant le tribunal d'Evry pour répondre notamment, des faits d'outrage et de violences sur policiers. Le syndicat Alliance Police Nationale a demandé dans un communiqué, que la justice fasse preuve d'"extrême sévérité" à l'encontre des auteurs de ces violences.

Plus d'articles