"L’homosexualité est une abomination" : Christine Boutin condamnée à 5000 euros d'amende

 "L’homosexualité est une abomination" : Christine Boutin condamnée à 5000 euros d'amende

JUSTICE – Pour avoir déclaré que "l’homosexualité est une abomination", Christine Boutin a été condamnée ce vendredi 18 décembre à 5000 euros d'amende pour provocation à la haine, par le tribunal correctionnel de Paris. Elle a indiqué son intention de faire appel.

Christine Boutin comparaissait le 23 octobre devant la 17eme chambre du tribunal correctionnel de Paris. Ce vendredi, elle a été condamnée à 5 000 euros d'amende pour provocation à la haine. Elle doit en outre verser 2 000 euros à chacune des associations Mousse et Le Refuge.

L’ancienne présidente du Parti chrétien démocrate encourait jusqu’à un an d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende pour avoir déclaré, en avril 2014 dans le magazine Charles, que "l’homosexualité est une abomination ". A son encontre, l'avocat général avais requis 3 000 euros d'amende, le 23 octobre.

"Des amis homosexuels"

Lors de son procès, elle ne s’était guère résolue à lâcher les excuses en bonne et due forme que les parties civiles – associations inter-LGBT, Mousse et Le Refuge – attendaient. Mais avait préféré, face aux questions de la présidente, insister sur ses "amis et collaborateurs homosexuels" et se présenter comme "une femme directe, en cohérence avec ses convictions profondes".

Cette condamnation est perçue comme une bonne nouvelle pour les associations. L'inter-LGBT se dit notamment "très satisfaite". Quant à l'avocat de Mousse, il évoque dans un communiqué "une décision qui fait jurisprudence". De son côté, SOS Homophobie salue "une condamnation exemplaire". Sur Twitter, Christine Boutin a annoncé vouloir faire appel de ce jugement. Une annonce par ailleurs confirmée à metronews.

EN SAVOIR + 
>>  "L'homosexualité est une abomination" : Christine Boutin malmenée lors de son procès >>  IVG et gays : Christine Boutin, serial dérapeuse 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Israël autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

Pourquoi certaines personnes attirent-elles plus les moustiques ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.