L'itinéraire judiciaire d'Adel Kermiche, empêché de rejoindre les terres de Daech

L'itinéraire judiciaire d'Adel Kermiche, empêché de rejoindre les terres de Daech

ENQUÊTE - Le procureur de la République, François Molins, a fait le point sur l'avancée de l'enquête ce mardi 26 juillet en fin de journée. Il en ressort qu'un des deux terroristes abattus, Adel Kermiche, avait tenté de rejoindre la Syrie à deux reprises, avant d'être rattrapé par la police. Assigné à résidence sous bracelet électronique, il a profité des quatre heures de liberté quotidienne accordées par la justice pour attaquer l'église et tuer un prêtre. A deux pas de chez lui.

A deux reprises, il a tenté de rejoindre les terres de Daech. A deux reprises, il a été rattrapé par la police. Adel Kermiche, 19 ans, a profité de ses quatre heures quotidiennes de liberté pour attaquer l'église à côté de chez lui et égorger un prêtre. Dans la petite ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, 27.000 âmes, au sud de Rouen (Seine-Maritime).

A LIRE AUSSI >> Suivez en direct le fil des événements en Seine-Maritime

Les profils de terroristes s'accumulent sur le bureau du procureur de la République de Paris, François Molins. Et ne se ressemblent pas. C'est en tout cas le sentiment laissé par la déclaration du magistrat, ce mardi 26 juillet au soir, quelques heures après l'attaque à l'arme blanche dans le lieu de culte. Qu'il s'agisse d'un commando organisé et commandité depuis l'étranger, d'individus faibles qui agissent par mimétisme, connus ou non des services de renseignement, ou d'islamistes radicalisés seuls au contact des réseaux djihadistes sur le web, le terrorisme est prêt "à frapper à tout moment, en tout lieu, en toute circonstance", a introduit François Molins.

Interpellé une première fois en Allemagne

En se penchant sur l'itinéraire judiciaire d'Adel Kermiche, plusieurs particularités sont frappantes. D'abord sa jeunesse. A 19 ans, l'homme a été mis en examen dans deux affaires terroristes distinctes. Il a tenté de rejoindre la Syrie et l'Irak à deux reprises. Un dessein qu'il a quand bien même mis à exécution à deux pas de son domicile, répondant ainsi aux djihadistes de l'organisation de l'Etat islamique qui appellent désormais ses sympathisants à frapper à côté de chez eux.

EN SAVOIR + >> Les proches d'Adel Kermiche témoignent : "Il s'est renfermé sur lui-même en rentrant de Turquie"  

La première fois, c'est le 23 mars 2015. Deux jours avant son 18e anniversaire. Un membre de sa famille signale alors sa disparition. Il est interpellé en Allemagne alors qu'il voulait rejoindre la Syrie avec la carte d'identité de son frère. Placé en garde à vue le lendemain, il est mis en examen le 28 mars. Il a interdiction de quitter son département de résidence, il doit pointer une fois par semaine au commissariat et est contraint de trouver un travail, ou à défaut une formation.

Bracelet électronique

Rebelotte le 11 mai 2015. Un mandat d'arrêt international est délivré par la justice après son départ de France. Il est localisé en Turquie deux jours plus tard, avec la carte d'identité de son cousin. Remis à la Suisse, pays par lequel il a transité, il est livré aux autorités françaises le 22 mai. Et à nouveau mis en examen pour cette deuxième tentative de départ. Il sera placé en détention provisoire pendant plusieurs mois.

Jusqu'à ce que la chambre de l'instruction décide de le sortir de prison et de l'assigner à résidence sous surveillance électronique. En clair, il lui est permis de retourner au domicile de ses parents à la seule condition qu'il porte un bracelet. Chaque jour, il peut toutefois sortir entre 8h30 et 12h30. Le week-end et les jours fériés, entre 14h et 18h. Par ailleurs, la justice lui confisque sa carte d'identité et son passeport. Mesure prévue par la loi mais que le parquet de Paris avait contestée, n'obtenant pas gain de cause. Contacté par metronews, le ministère de la Justice a indiqué que treize personnes impliquées dans des affaires de terrorisme islamiste (six prévenus, sept condamnés) bénéficiaient aujourd'hui de cette même disposition en France .

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/Biontech "toujours efficace" contre le variant Omicron après "trois doses", annonce l'entreprise

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.