Loire-Atlantique : un braqueur neutralisé par un caissier spécialiste de boxe thaï

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Il voulait braquer une caisse de supermarché, il finira derrière les barreaux. Un délinquant a été cueilli mercredi par la police dans une ville de Loire-Atlantique après avoir été maîtrisé par celui qu'il menaçait d'un couteau. Ce dernier, un pratiquant de boxe thaï, a facilement neutralisé son agresseur.

L'arroseur arrosé, c'est un peu l'histoire de ce braqueur qui a raté son coup, mercredi, dans un supermarché de Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique). Décidé à obtenir de l'argent, l'homme avait tout prévu, armé d'un couteau en céramique et le visage dissimulé derrière un foulard et sous un chapeau. Sauf peut-être de tomber sur un caissier expert en boxe thaï.

"Il a voulu jouer, il a perdu"

L'amateur d'arts martiaux a en effet fait vivre un sale quart d'heure à son agresseur, rapporte Ouest France vendredi. Pas impressionné par celui qui, débout sur le tapis roulant, venait de lui réclamer la caisse en pointant une arme blanche dans sa direction, le salarié de la grande distribution lui a d'abord saisi les poignets pour le faire descendre énergiquement. Il lui a ensuite assené un coup de poing au visage avant de le maîtriser définitivement à l'aide d'une clé de cou. "Je suis bon pour cinq ans", a alors lâché le braqueur, conscient qu'un passage par la case prison serait inévitable.

La police n'a eu qu'à cueillir le malandrin, un homme d'une trentaine d'années déjà connu des autorités pour une condamnation à la suite d'un vol avec violences commis en 2010. Il a également avoué avoir dévalisé un autre supermarché, du côté de Nantes, fin mars, et devait être présenté ce vendredi en comparution immédiate. Les directeurs et employés de magasins de la région peuvent en tout cas remercier le jeune caissier, également adepte de philosophie. "Il a voulu jouer, il a perdu", a-t-il confié à nos confrères.

Lire et commenter