Lorraine : 12 ans de prison pour l'agriculteur qui avait écrasé l'amant de sa femme

FAITS DIVERS

JUSTICE - La cour d'assises de Bar-le-Duc a condamné jeudi à 12 ans de prison un agriculteur accusé d'avoir tué l'amant de sa femme avec son tracteur en 2012 à Couvertpuis dans la Meuse.

Accusé d'avoir écrasé avec son tracteur l'amant de sa femme, un agriculteur a été condamné ce vendredi à 12 ans de prison par la cour d'assises de Bar-le-Duc (Meuse). La peine est inférieure aux 18 ans de réclusion criminelle requis par l'avocat général. Le parquet et la défense n'ont pas encore fait savoir s'ils comptaient interjeter appel. 

Claude Boutevillain, 51 ans au moment des faits, comparaissait depuis mardi, accusé d'avoir poursuivi avec son tracteur, équipé d'un bras en fourche pour porter les balles de foin, le véhicule du nouveau compagnon de sa femme. Les faits qui lui sont reprochés remontent au mois d'août 2012, à Couvertpuis dans la Meuse. Au centre de l'affaire, la haine que se vouaient deux hommes.

L'accusé aurait "eu un blackout le plus complet"

Selon un témoin qui a maintenu ses déclarations à l'audience, l'homme avait pris en chasse avec son tracteur le véhicule du nouveau compagnon de sa femme. Une fois la victime sortie de sa camionnette, il l'avait à nouveau pourchassée puis écrasée. À l'arrivée des secours, Jean-Michel Allermeersch, un artisan boucher qui fréquentait depuis plusieurs mois la compagne du condamné, était mort et présentait une importante plaie à la tête.

Lors de sa garde à vue, l'agriculteur avait affirmé ne pas se souvenir de tous les événements mais avait reconnu avoir entrepris une course-poursuite avec le véhicule de la victime. Il assurait néanmoins ne pas avoir voulu tuer son rival. Selon son avocate, Me Nadège Dubaux, l'accusé, en détention depuis les faits, aurait "eu un blackout le plus complet", et n'aurait repris ses esprits qu'après le drame.

A LIRE AUSSI >> Un agriculteur jugé pour le meurtre de son rival à coups de tracteur

Lire et commenter