Lot-et-Garonne : un collégien se défenestre, après un "cap ou pas cap" ?

Lot-et-Garonne : un collégien se défenestre, après un "cap ou pas cap" ?

DirectLCI
JEU DANGEREUX – Un enfant de 11 ans s'est jeté par la fenêtre du troisième étage de son collège, lundi dans le Lot-et-Garonne. Le geste du garçon aurait été motivé par un jeu, "cap ou pas cap ?". Ses jours ne sont pas en danger.

Lundi, la quiétude du collège Stendhal d'Aiguillon (Lot-et-Garonne) a été troublée par un terrible incident. Sud Ouest rapporte qu'un garçon de 11 ans, scolarisé en classe de sixième, s'est levé en plein cours avant de commettre un geste fou : dos en arrière, le collégien s'est jeté par la fenêtre, du troisième étage. Une dizaine de mètres plus bas, l'herbe mouillée a amorti sa chute, ce qui lui a probablement sauvé la vie puisque le pronostic vital du garçon, hospitalisé d'urgence à Agen, n'est pas engagé.

"Peut-être un défi"

"Il n'y a, à ce stade, pas d'explication rationnelle", a confié l'inspectrice d'académie Laurence Adeline dans des propos relayés par La Dépêche du Midi . "Ce n'est pas forcément un geste désespéré, peut-être un défi, on ne sait pas vraiment", a-t-elle ajouté. La piste du défi est en effet privilégiée, à en croire Sud Ouest. Se basant sur plusieurs sources concordantes, le quotidien régional évoque un jeu, "cap ou pas cap ?", comme point de départ de ce fait divers.

Une cellule d'aide et d'écoute a été mise en place pour les élèves et familles, avec médecin, assistante sociale et psychologues. Les parents d'élèves de la classe concernée ont été vus individuellement alors que le proviseur a écrit une lettre aux parents des 942 élèves scolarisés dans son établissement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter