Lozère : des artisans murent les entrées du centre local des impôts

Lozère : des artisans murent les entrées du centre local des impôts

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAITS-DIVERS - Une trentaine d'artisans ont bloqué à l'aide de planches les entrées du centre des finances publiques de Mende, avant de s'en prendre à l'antenne locale du RSI. Ils dénoncent la "pression fiscale" du gouvernement.

Une trentaine de membres de la confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) de la Lozère s'en est pris lundi en fin d'après-midi au centre local des impôts situé à Mende, la préfecture du département. Vêtus de gilets jaunes, ils ont fixé des planches de bois pour en obstruer l'entrée, rapporte le Midi Libre .

Cette action a eu lieu après une manifestation de cette confédération visant à dénoncer une "pression fiscale" trop importante, notamment "avec la TVA et le compte pénibilité", d'après son responsable. Un acte similaire a aussi eu lieu au siège du Régime social des indépendants (RSI), dont les entrées ont été bloquées avec des planches. Les artisans prévoyaient de faire de même au Conseil général de Lozère.

EN SAVOIR + >> Pourquoi les patrons manifestent le 1er décembre

"Extorsion"

Cet acte de protestation intervient alors que, selon un sondage Opinion Way publié lundi, 37% parmi 1012 Français interrogés perçoivent l'impôt comme "une extorsion de fonds" (des réponses étaient suggérées).

L'étude confirme un sentiment de défiance vis à vis des politiques : 84% estiment que les pouvoirs publics gaspillent l'argent des impôts. Ils sont malgré tout 56% à estimer que payer ses impôts est un "devoir citoyen" et une "obligation morale".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter