Malakoff : une octogénaire "morte pour 7 euros" après un vol à l'arraché

Malakoff : une octogénaire "morte pour 7 euros" après un vol à l'arraché

APPEL A TEMOINS - Une femme de 85 ans a été traînée au sol par au moins un homme à scooter qui lui a arraché son sac à main pour le voler. Souffrant d'une hémorragie cérébrale, elle est morte à l'hôpital. Les enquêteurs recherchent deux témoins, un homme et une femme.

Une femme de 85 ans est "morte pour sept euros" mardi, après avoir été victime d'un vol à l'arraché commis par un homme à scooter à Malakoff, près de Paris, a indiqué ce jeudi la police judiciaire des Hauts-de-Seine, qui a lancé un appel à témoins.

Deux passants lui ont porté secours

Lundi midi, l'octogénaire a été agressée "par au moins un homme à scooter qui l'a traînée au sol en lui arrachant son sac à main", a détaillé la PJ.  Elle a été traînée sur plusieurs mètres avant que le sac ne se libère de son bras, précise Le Parisien . Rentrée chez elle aidée par deux passants, elle a mentionné au moins un agresseur à son mari, puis a été hospitalisée, souffrant du poignet. Les médecins ont  alors détecté une hémorragie cérébrale. La vieille femme décédera le lendemain matin. 

La victime n'avait que quelques pièces dans le sac qui lui a été dérobé. "Elle est morte pour sept euros", a commenté la police judiciaire. Les enquêteurs, qui ont lancé un appel à témoins, recherchent notamment deux passants, un homme et une femme (un piéton et une automobiliste), qui se sont arrêtés pour porter secours à la victime, ainsi que son petit sac noir en bandoulière.

A LIRE AUSSI
>> VIDEO - Un vol à l'arraché filmé à Lille pendant le tournage d'un reportage sur l'insécurité  
>> Etats-Unis : la police lui ramène son sac volé... 14 ans auparavant

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.