Charente : un élu veut tirer sur un chat, il touche un adolescent à la tête

Charente : un élu veut tirer sur un chat, il touche un adolescent à la tête

FAIT DIVERS – Un adolescent a été blessé à la tête alors qu’il attendait son bus scolaire. L’auteur présumé des faits, le maire délégué de Malaville (Charente), aurait voulu viser un chat qui s’approchait de son poulailler.

L'auteur du coup de feu dit avoir voulu tirer sur un chat. Un adolescent de 14 ans a été blessé à la tête par une balle tirée d’une carabine à Malaville (Charente). Selon La Charente Libre qui révèle l’information, l’auteur présumé des tirs est un élu, maire délégué du village. 

Ce viticulteur de 57 ans aurait voulu tirer sur le félin qui s’approchait d’un peu trop près de son poulailler. Mais la balle aurait ricoché.

Le collégien qui attendait son bus scolaire a été touché à la tête. Son premier réflexe a été d'appeler sa mère, qui a depuis témoigné auprès du journal. "Maman, maman, je saigne, je saigne, je suis touché à la tête. Il y a plein de sang, il y a eu comme des explosions...", a-t-il hurlé.  Sa mère est resté en ligne avec lui jusqu'à ce que les secours et son père viennent à la rescousse. Ce lundi soir, elle dénonce "une inconscience folle".

Son fils a été hospitalisé à Bordeaux, son pronostic vital n’est pas engagé. Une enquête a été ouverte par les services de gendarmerie et l’élu a été placé en garde à vue. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.