Manif du 26 mai : information judiciaire ouverte pour connaître l'origine des graves blessures de Romain D.

FAITS DIVERS

JUSTICE - Une information judiciaire a été ouverte pour "violences volontaires" ce vendredi 17 juin dans l'affaire du manifestant gravement blessé par une grenade de désencerclement le 26 mai, porte de Vincennes. Une autre femme avait aussi été blessée aux jambes.

La justice va enquêter sur les "violences policières" lors de la manifestation anti-"loi Travail" du 26 mai dernier. Le parquet de Paris annonce qu'une information judiciaire contre X a été ouverte ce vendredi 17 juin pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique avec usage ou menace d'une arme".

EN SAVOIR + >> Romain D. est sorti du coma

En clair, les investigations vont se poursuivre sous l'autorité d'un magistrat instructeur. L'enquête va avoir pour but de déterminer "par voie d'expertises médico-légales et balistiques, l'origine des blessures subies", précise auprès de metronews une source judiciaire.

Il est sorti du coma

Le 26 mai dernier, rue du général Niessel à Paris (20e), Romain D. avait été gravement blessé après qu'une grenade de désencerclement lancée par un policier a explosé à proximité de lui. Plongé dans le coma, il en est sorti mais est toujours hospitalisé. Son état s'était considérablement dégradé au cours de son transfert vers l'hôpital.

Une femme, qui se trouvait à proximité de lui, avait aussi été légèrement blessée au niveau des jambes. Elle avait bénéficié de deux jours d'ITT.

Lire et commenter