Manifestant grièvement blessé par une grenade : ce que montrent les images de l'évacuation

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS - Le 26 mai dernier, Romain D., photographe de profession, était grièvement blessé à Paris alors qu’il couvrait une manifestation anti-loi El Khomri. Depuis, des images filmées de la scène laissent entendre que le jeune homme pourrait avoir été blessé par une grenade lancée par un policier. Le jeune homme qui avait été placé en coma artificiel en est sorti aujourd'hui. LCI diffuse des images montrant la fin de son évacuation.

Il est sorti du coma ce lundi. Mais que s'est-il exactement passé lors de cette manifestation et de son évacuation ? LCI diffuse de nouvelles images ce lundi, montrant la fin de l'évacuation de Romain D, blessé à la tête lors de la manifestation contre la loi Travail du 26 mai dernier à Paris.

Ce jour là, il est 18 h 50 lorsque, Porte de Vincennes à Paris, lorsque Romain D., 28 ans, s’écroule au sol, en pleine manifestation contre la loi Travail. Le photographe indépendant a été grièvement blessé à la tête. Les images de la scène laissent penser qu’il a pu être touché par une une grenade désencerclante, lancée par un policier non loin de lui.

Sorti du coma

A sa montée dans l’ambulance, Romain D. a les yeux ouverts et esquisse un sourire. Mais rapidement, son état se serait détérioré. A son arrivée à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière, les médecins l'opèrent et le plongent dans un coma artificiel, le jeune homme souffrant d’un œdème cérébral et d’un enfoncement de la boîte crânienne, ce qui peut provoquer d'importantes séquelles. Que s'est il passé entre les deux ? Une vidéo mise en ligne sur LCI pose quelques nouveaux jalons.

Le jeune homme est donc hissé dans le camion de pompiers. Il est calme et souriant. Mais quelques minutes plus tard, on entend un pompier crier "Hé, les gars, il y a un problème". On entend aussi, la victime hurler, longuement. Entrent deux gendarmes dans l'ambulance, qui démarre. Mais elle s'arrête quelques mètres plus loin. Les secours interrompent sans doute leur course pour tenter de soigner le jeune homme, avant de repartir.

Le jeune homme est cependant sorti du coma ce lundi 6 juin et se porte mieux . Mais son état n’a pas encore permis qu’il soit entendu par les policiers, dans le cadre des deux enquêtes (administrative et judiciaire) ouvertes depuis les faits. Le Défenseur des droits a également été saisi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter