Nord : une fille de 8 ans décède pendant un cours de sport à l’école

Nord : une fille de 8 ans décède pendant un cours de sport à l’école

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS – Une fillette âgée de 8 ans est décédée mardi après-midi alors qu’elle participait à une initiation au volley-ball dans une salle de sport située près de son école de Maretz (Nord). Une autopsie sera pratiquée jeudi pour déterminer les causes du décès.

Depuis mardi, les habitants de Maretz sont sous le choc. Un terrible drame s’est joué dans l’après-midi dans cette petite commune du Nord d'environ 1.500 habitants.


Vers 15 heures, l'une des 86 élèves de l’école primaire de la rue des Poilus est en effet décédée devant plusieurs de ses camarades. La petite fille, âgée de 8 ans, participait alors avec sa classe à une initiation de volley-ball dans une salle de sport située près de l’établissement quand elle s’est subitement effondrée. Alertés, médecins et pompiers se sont très rapidement rendus sur place pour porter secours à la victime. 


Le décès de l’enfant a été prononcé un peu plus tard, à l’hôpital, selon La Voix du Nord qui a révélé l’information mardi soir. Le parquet de Cambrai a ouvert une enquête pour rechercher les causes de la mort. Les gendarmes se sont déplacés dans la salle de sport pour mener des investigations.  "Le corps de la petite fille sera  autopsié jeudi pour déterminer les causes de la mort" fait savoir le procureur de la République de Cambrai, Rémi Schwartz, à LCI.

Autopsie jeudi

Selon plusieurs témoins, l’enfant ne souffrait apparemment d’aucun problème de santé connu. " La petite allait très bien, je la voyais régulièrement, raconte une habitante de Maretz à LCI. C’est un terrible drame pour la commune et pour la famille. Les parents, qui ont deux autres enfants de 10 ans et 9 mois, sont effondrés". 


Une cellule psychologique a été mise en place ce mercredi pour les proches, les enfants et le personnel enseignant. "Tout le monde est traumatisé par ce décès. Nous voulons comprendre ce qu'il s'est passé" indique une autre habitante de la commune à LCI.  Selon nos informations, deux adultes étaient présents au moment du décès de l'enfant, un instituteur et un éducateur sportif. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter