Marseille : 24h après la visite de Collomb, deux hommes tués à la kalachnikov

Marseille : 24h après la visite de Collomb, deux hommes tués à la kalachnikov

VIOLENCE - Deux hommes ont été tués vers 1h du matin, dans la nuit de vendredi à samedi, dans un quartier nord de Marseille. La police privilégie la thèse du règlement de comptes.

Nouvel épisode de violence à Marseille. Dans la nuit de vendredi à samedi, deux hommes d'une trentaine d'années ont été abattus à la kalachnikov dans le quartier littoral de l'Estaque, au nord de la ville, rapporte La Provence. Malgré l’intervention des marins-pompiers, les victimes sont décédées sur place. Pour l’heure, les enquêteurs privilégient un règlement de comptes. Le dossier a été confié à la brigade criminelle de la PJ de Marseille.

Lire aussi

La fusillade intervient à peine 24 heures après la visite éclair du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb dans une cité de la ville. Un commando armé avait fait irruption lundi dernier, tirant en l'air en pleine journée, sans faire de victimes. "Dans tous les quartiers nous ferons régner l’Etat de Droit, avait déclaré jeudi soir Gerard Collomb, face aux caméras. Il n’y a pas d’avenir pour la criminalité. Nous allons renforcer les effectifs dans les quartiers de reconquête républicaine." 

Depuis le début de l’année, onze personnes ont été tuées dans des règlements de dans les Bouches-du-Rhône.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.