Marseille : un homme abattu par des tirs de kalachnikov dans les quartiers Nord

Marseille : un homme abattu par des tirs de kalachnikov dans les quartiers Nord

FAIT DIVERS - Un jeune homme d'une vingtaine d'année, visé par des tirs de kalachnikov, a été tué, samedi 24 décembre, dans une cité des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône) selon une source proche de l'enquête.

Il est décédé des suites de ses blessures après l'arrivée des pompiers. Un jeune homme d'une vingtaine d'années est tombé sous les balles, samedi soir, 24 décembre, dans la cité du parc Kallisté, dans les quartiers Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), rapporte le quotidien régional La Provence. Selon les premiers éléments, il était aux alentours de 21h quand la victime, qui se trouvait dans une pizzeria à l'entrée de la cité, a essuyé des tirs de kalachnikov. Les investigations de la police judiciaires devront faire la lumière sur le mobile de l'homicide. 

En effet, si "le mode opératoire fait plutôt penser à un règlement de compte", précise une source proche de l'enquête, la victime n'était "a priori pas connue de la police." Raison pour laquelle, selon La Provence, les enquêteurs ne souhaitent privilégier aucune piste. Vendetta liée au trafic de stupéfiants, vengeance personnelle : toutes les hypothèses seront étudiées. Le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux et le préfet de police des Bouches-du-Rhône Laurent Nuñez se sont rendus sur place.

Il s'agit de la 33e personne tuée par balle dans le département depuis le début de l'année, la plupart dans des règlements liés au banditisme ou au narco-banditisme selon un décompte de l'AFP. 

En vidéo

Marseille : de nombreux homicides dans le cadre de règlements de comptes liés au banditisme ou au trafic de drogue

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : au Royaume-Uni, deux cas du variant Omicron détectés

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Avec le variant Delta, le risque de contamination explose dans le métro

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.