Marseille : un homme abattu par des tirs de kalachnikov

Marseille : un homme abattu par des tirs de kalachnikov

FAITS DIVERS - Un homme âgé d'une vingtaine d'années est décédé cette nuit après avoir été la cible de tirs de kalachnikov dans la cité phocéenne (Bouches-du-Rhône). Il s'agirait d'un règlement de compte.

C'est en plein milieu de la nuit que l'assassinat a eu lieu. Un jeune homme a été abattu ce jeudi vers 3H30 du matin par des tirs de kalachnikov à Marseille, premier règlement de comptes de l'année dans la ville où le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé sa prochaine venue après l'agression antisémite survenue lundi dernier.

Les faits se sont déroulés à l'angle des boulevards Lesseps et Casanova, dans le 3e arrondissement de la ville. Les marins pompier, appelés en urgence, ont prodigué un massage cardiaque à la victime mais n'ont pas pu la sauver.

Une interpellation

Une personne, qui se trouvait dans un bar à proximité des faits a été interpellée placée en garde à vue et était interrogée jeudi matin, a précisé le procureur adjoint Dominique Auter. La victime, en cours d'identification, portait "plusieurs impacts de kalachnikov au niveau du thorax", a-t-il ajouté. "C'est du règlement de comptes, ça c'est sûr".

Le vice procureur Dominique Auter et le préfet de police, Laurent Nunez, ont fait le déplacement cette nuit pour ce premier homicide de l'année.

A LIRE AUSSI
>> Agression d'un professeur juif à Marseille : "II voulait le tuer"
>> Agression antisémite à Marseille : ce que l'on sait du suspect
>>
Après l’agression à Marseille, les juifs de la ville "incités" à enlever la kippa
I >> A quoi pourrait ressembler la prochaine attaque majeure en France et en Europe ?
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

EN DIRECT - Migrants : il appartient au Royaume-Uni de gérer le contrôle de ses frontières, estime la Commission européenne

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.